Le geste des Islandais pour le Nigérian Ikeme, soigné pour une leucémie

21/06/18 à 18:40 - Mise à jour à 18:40

Source: Belga

L'équipe nationale islandaise, qui doit affronter vendredi après-midi le Nigeria à Volgograd dans le cadre de la deuxième journée du groupe D du Mondial, a pensé à exprimer sur la Toile un message de sympathie envers le gardien Carl Ikeme. Le gardien de 32 ans n'est pas présent dans la sélection nigériane en Russie, et pour cause: il est soigné pour une leucémie.

Le geste des Islandais pour le Nigérian Ikeme, soigné pour une leucémie

© Twitter

C'est le club anglais d'Ikeme, les Wolverhampton Wanderers, qui avait annoncé à l'été 2017 que son "keeper" était atteint d'un cancer. A Wolverhampton, l'international islandais Jon Dadi Bodvarsson avait été en 2016-2017 le coéquipier du Nigérian, une amitié que l'attaquant n'a pas oubliée. Dimanche dernier, quelques jours avant le match entre les deux nations qui doit avoir lieu vendredi, le joueur de 26 ans a tweeté une photo pour laquelle il a rassemblé ses coéquipiers de la sélection islandaise présente en Russie. Il tient devant lui un maillot islandais floqué du numéro un et du nom d'Ikeme, et pose entouré des autres joueurs de l'équipe.

"Nous sommes tous, au sein de @footballiceland, avec toi @Carl_Ikeme", a ajouté l'attaquant.

Carl Ikeme était considéré comme le numéro un des Super Eagles avant que la maladie ne l'empêche de figurer dans la sélection pour le Mondial. Il a été désigné, de manière non-officielle, le "24e homme" de l'équipe nigériane.

"C'est un chouette geste", a réagi au sujet de l'initiative islandaise le jeune gardien Francis Uzoho, qui était titularisé pour défendre la cage nigériane face à la Croatie (défaite 2-0 du Nigeria). Le keeper de 19 ans avait fait ses premiers pas avec les Super Eagles l'an dernier, à la suite de l'indisponibilité d'Ikeme.

"Ce geste vient de l'équipe, et bien sûr de Bodvarsson qui jouait avec lui à Wolverhampton", a commenté le capitaine islandais Aron Gunnarsson. "Je lui souhaite le meilleur, de la part de l'équipe. Cela montre que le football est une seule et grande famille, et on se sert les coudes".

Nos partenaires