Le foot, l'Euro et Zucchero: "Un aria chanté par Pavarotti"

31/05/16 à 09:59 - Mise à jour à 10:30

Source: Afp

Des personnalités françaises, fans de foot, se prêtent au jeu de la "foot-interview" avant l'Euro2016 qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet. Zucchero.

Le foot, l'Euro et Zucchero: "Un aria chanté par Pavarotti"

Zucchero en concert (2011). © BELGAIMAGE

Comment motiver ses joueurs juste avant la finale de l'Euro-2016? En leur faisant écouter de l'opéra, estime le chanteur italien Zucchero !

Premier souvenir de foot?

"J'ai joué au foot, comme tous les jeunes Italiens (ndlr: Zucchero a 60 ans). J'étais gardien de but. Je devais avoir 8, 9, 10 ans. On me disait souvent que j'étais une véritable tête brûlée, qui n'avait peur de rien! Cela ne me dérangeait pas de me jeter dans les pieds des attaquants. Mon premier grand souvenir de joueur, c'est Lev Yachine" (ndlr: international soviétique, le seul gardien à avoir remporté le Ballor d'Or, en 1963).

Si vous étiez un joueur de l'Euro-2016?

"Comme j'aime beaucoup les gardiens, on va dire Gianluigi Buffon. Je suis très ami avec lui"

Si vous étiez un club (d'aujourd'hui ou d'hier)?

"Pas un club mais une équipe: le Brésil des années d'or, celui de Pelé, pas le Brésil que j'ai vu au Stade de France contre la France en 1998. Ce Brésil des années 60/70, c'était la plus belle équipe."

Si vous étiez un geste technique?

"Ce que je trouve génial, évidemment, c'est un retourné, je trouve ça fascinant comme geste."

Si vous étiez Antonio Conte, que diriez-vous à vos joueurs juste avant la finale?

"Il ne mâche pas ses mots, lui. Moi je pense que je leur ferais écouter un aria chanté par Pavarotti, 'Vincero, vincero!'" ("Je vaincrai, je vaincrai", à la fin de l'air "Nessun dorma" dans Turandot de Puccini).

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires