Le conte de fée continue pour Leicester

23/11/16 à 11:03 - Mise à jour à 10:49

Source: Afp

Après avoir été sacré champion d'Angleterre à la surprise générale la saison passée, Leicester s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire (2-1) contre Bruges mardi.

Le conte de fée continue pour Leicester

© BELGAIMAGE

Les "Foxes", avec 13 points, sont même assurés de terminer premiers du groupe G en raison du match nul (0-0) entre Copenhague (6 pts) et Porto (8 pts).

Le contraste est impressionnant. Si les hommes de Claudio Ranieri s'éclatent sur la scène européenne avec quatre victoires et un match nul, en Premier League, ils sont complètement largués.

Seulement 14e, les champions d'Angleterre n'ont gagné que trois fois depuis le début de la saison et flirtent avec la zone rouge. Ils n'ont que deux points d'avance sur le premier relégable, Hull.

Ses vedettes d'attaque n'y arrivent plus. Jamie Vardy n'a plus marqué en club depuis treize matches et Riyad Mahrez n'a lui inscrit que deux buts en championnat... sur penalty.

Une autre statistique fait froid dans le dos dans les Midlands de l'Est : Leicester compte plus de points après cinq soirées de Ligue des champions (13) qu'après douze journées de Premier League (12).

Alors en attendant de retrouver un peu d'allant domestique, les Foxes continuent d'écrire leur "conte de fées", comme l'aime à le décrire Ranieri, au niveau européen cette fois.

- 'Quelque chose de spécial' -

"Nous avons fait quelque chose de spécial la saison passée et nous sommes en train de réaliser quelque chose de spécial" en C1, avait estimé le technicien italien dans la semaine, avant de rappeler que son club disputait cette saison la première campagne de Ligue des champions de son histoire.

Au King Power Stadium mardi, les Foxes ont dominé les Belges, derniers du groupe avec désormais cinq défaites en cinq journées.

En contre-attaque, Marc Albrighton travaillait avec Christian Fuchs sur le côté gauche. Le latéral autrichien centrait ensuite à ras de terre pour Shinji Okazaki et le Japonais plaçait une superbe reprise du gauche en pleine course (1-0, 5).

Mahrez accentuait ensuite l'avance des Anglais (à nouveau) sur penalty (2-0, 30), après une faute de Dion Cools sur Albrighton.

Alors que le couloir gauche des Foxes Fuchs-Albrighton faisait des merveilles, José Izquierdo se distinguait aussi sur son aile gauche dans le camp d'en face.

Le Colombien récupérait un ballon et prenait de vitesse la défense des Foxes avant d'envoyer un missile dans un angle fermé (2-1, 52).

Les Belges poussaient ensuite pour égaliser, mais sans succès.

Défendre, Vardy et ses coéquipiers savent le faire : ils ont tenu le fort pendant dix dernières minutes tendues, bien aidés par les entrées des défensifs Daniel Amartey et Jeff Schlupp aux places des plus offensifs Albrighton et Mahrez.

Pour prolonger encore un peu le rêve.

Nos partenaires