Le "baromètre" du Mondial : des joueurs "stars" et d'autres qui traînent leur ennui sur le terrain

25/06/18 à 15:00 - Mise à jour à 16:01

Source: Sportmagazine

En deux rencontres disputées, quelques leaders ont porté leur équipe vers le succès et d'autres explosent les "stats", pendant que certains se morfondaient sur la pelouse...

Le "baromètre" du Mondial : des joueurs "stars" et d'autres qui traînent leur ennui sur le terrain

Luka Modric © REUTERS

Il y a les "moteurs" d'un pays et ceux qui empilent les buts

Modric (Croatie), ou quand la classe est au service d'une nation. Le meneur de jeu croate était dans tous les bons coups face à l'Argentine. Il a orienté le jeu et ponctué son oeuvre par un but splendide.

Ahmed Musa (Nigeria), la fierté d'un pays. L'attaquant nigérian a libéré tout un pays en inscrivant les deux buts face à l'Islande. Deux fois en contre-attaque, la tactique favorite ...des Nordiques ! Plus prompt que son opposant sur le premier goal, et plus rapide que le défenseur sur le second, sa joie après ses buts était belle à voir.

Romelu Lukaku (Belgique), efficacité, puissance et sérénité. Quatre tirs cadrés en deux matchs et ... quatre buts ! Le centre-avant des Diables a fait preuve d'une incroyable aisance face aux gardiens.

Quand l'attaquant donne l'impression d'être seul au monde...

Lionel Messi (Argentine). Le prodige argentin n'a jamais pu faire basculer la rencontre pour l'Albiceleste. Plus intrigant encore, après les buts encaissés par son équipe, il n'a même pas donné l'impression de se révolter, ne montrant, en tant que capitaine, aucun signe de soutien envers ses équipiers.

Robert Lewandowski (Pologne). Semblant perdu au milieu de la défense colombienne, il a symbolisé l'impuissance des Rouge et blanc.

Nos partenaires