La Tunisie veut montrer son "vrai visage"

23/06/18 à 10:00 - Mise à jour à 22/06/18 à 17:51

Source: Afp

Déçu de la défaite (2-1) contre l'Angleterre mais surtout de la manière, avec une production offensive insuffisante, l'attaquant tunisien Wahbi Khazri espère que son équipe montrera son "vrai visage" contre la Belgique, samedi pour le deuxième match du groupe G du Mondial-2018.

La Tunisie veut montrer son "vrai visage"

Nabil Maaloul, le sélectionneur tunisien © BELGA

. La Tunisie sous pression

Nabil Maaloul (sélectionneur) "Il est vrai que l'équipe tunisienne ressent de la pression aujourd'hui, après sa défaite dans le match initial. Nous devons gagner demain, nous n'avons pas le choix, nous ferons de notre mieux. Nous essaierons d'éviter de reproduire les erreurs que nous avons commises contre l'Angleterre".

. Une Tunisie plus offensive

Maaloul: "Peut-être que nous opterons pour un style de jeu différent face à la Belgique. Il nous faudra peut-être avoir une tactique plus offensive. L'Angleterre avait des milieux de terrain très solides. Pour ce qui est de l'équipe de Belgique il y a des attaquants très forts avec Romelu Lukaku et Eden Hazard et des meneurs de jeu qui sont aussi des finisseurs en milieu de terrain comme Kevin de Bruyne. Nous devons adapter notre style de jeu. Contre l'Angleterre, nous sommes entrés dans la partie pour gagner, mais il y a eu des circonstances qui nous dépassent. L'Angleterre a des joueurs très rapides, ce qui nous a forcé à jouer plus bas, nous n'avons pas pu défendre en avançant, alors contre la Belgique nous allons essayer d'attaquer, d'être plus offensifs".

Wahbi Khazri (attaquant et capitaine): "C'est vrai que contre l'Angleterre on a été inoffensifs, on n'a pas réussi à créer le danger, c'est un des seuls matches depuis que je suis en sélection où on a aussi rarement créé le danger. Mais ne comptez pas sur moi pour tout remettre en cause et tout jeter à la poubelle, au contraire, on a de grosses qualités, on a une belle équipe on a une équipe jeune, un groupe soudé, je sens qu'on va le montrer demain parce que tout le monde est confiant, tout le monde a envie faire un gros match. Il faudra sortir de ses 90 minutes sans regrets en ayant tout donné".

. Un match pas si déséquilibré

Maaloul: "Depuis le début de cette Coupe du Monde, il n'y a pas eu de matches faciles. J'ai regardé la rencontre entre le Brésil et le Costa Rica et malgré la différence de niveau, les deux buts ont été marqués vers la fin de la rencontre. Tous le matches sont difficiles. Lors de notre match contre l'Angleterre, nous avons joué sur un pied d'égalité, nous avons représenté une menace pour une équipe de gros calibre. Vous avez raison de dire que c'est une équipe forte et qu'on doit craindre la Belgique, mais la Tunisie a des armes, des qualités offensives, et nous allons le prouver demain (samedi)".

. Une Tunisie décomplexée

Khazri: "Je pense que notre premier match ne reflète pas notre équipe, j'espère qu'on aura à coeur de montrer un autre visage de ce qu'est vraiment l'équipe nationale de Tunisie. Je ne sais pas si il y avait du stress ou pas. S'il y a eu de la pression, j'espère qu'on l'aura mise de côté. On joue un deuxième match qui est très important, et on se doit de jouer sans pression, on n'a rien à perdre. On veut prendre les trois points, ce sera difficile, mais on est capable de battre la Belgique, j'espère qu'on le montrera sur le terrain".

Nos partenaires