La sélection... des grands absents au Mondial

07/06/18 à 13:33 - Mise à jour à 15:32

Eliminés dès les phases de qualification, délaissés par leur sélectionneur ou restés sur la touche à cause d'une blessure, nombreux sont les internationaux qui manqueront la 21e édition de la Coupe du monde.

La sélection... des grands absents au Mondial

Leroy Sané ne partcipera pas au Mondial 2018 en Russie... © AFP

Dès la fin 2017, la sombre liste a pointé ses premiers noms, parmi les nations non-qualifiées. En Europe, l'Italie, absente pour la première fois depuis 60 ans et les Pays-Bas, trois fois finalistes de l'épreuve, livrent déjà quelques solides pointures.

Les "Azzurri" Gianluigi Buffon et Giorgio Chiellini ne feront pas le voyage. Chez les "Oranje", des joueurs comme Virgil Van Dijk et Georginio Wijnaldum manqueront la grande fête du football. Mais ces derniers, vu leur âge (26 et 27 ans) auront sans doute encore la possibilité de participer à une phase finale.

Parmi les pays du continent Sud-Américain, le Chili sera le grand absent. Claudio Bravo, Alexis Sanchez ou encore Arturo Vidal ne revivront pas l'épopée du Mondial brésilien.

D'autres internationaux désabusés sont ceux qui n'ont pas été retenus dans les fameuses listes des "23". Les absences les plus surprenantes sont sans doute celles de l'attaquant allemand Leroy Sané, de l'Argentin de l'Inter Mauro Icardi ou, chez les Diables, celui qui a alimenté toutes les conversations, Radja Nainggolan... D'autres noms pourraient bien sûr compléter cette liste, mais les joueurs déçus sont certainement innombrables...

Radja Nainggolan : Empereur à Rome et persona non grata chez les Diables.

Radja Nainggolan : Empereur à Rome et persona non grata chez les Diables. © belgaimage

Le sort est plus cruel encore pour les blessés qui, la mort dans l'âme, ne pourront pas fouler les pelouses du Mondial... Les compétitions européennes ont été le théâtre de nombreuses mésaventures. Depuis la mi-mars, l'attaquant russe Alexander Kokorin, touché aux ligaments croisés en huitièmes de finale de l'Europa League, sait qu'il manquera la Coupe du monde chez lui. Le défenseur Français Laurent Koscielny (tendon d'Achille), en demi-finale de cette même compétition, et l'Anglais de Liverpool Alex Oxlade-Chamberlain (genou), face à l'AS Roma en Ligue des Champions, sont forfaits. Blessés dans d'autres circonstances, il faut ajouter à cette liste l'Argentin Sergio Romero (genou) et le Brésilien Dani Alves (genou également), absent lui six mois.

Quelques joueurs Africains sont également sur la touche. Moses Simon (Nigéria), blessé à la cuisse ou l'ailier Tunisien Youssef Msakni (ligaments croisés).

Ajoutons encore le milieu défensif portugais, champion d'Europe en 2016, Danilo Pereira (tendon d'Achille) et, dernier en date, le défenseur Polonais Kamil Glik qui s'est blessé à l'entraînement (épaule).

Jouera, jouera pas ?

L'incertitude plane encore pour d'autres sélectionnés. L'attaquant et leader de l'équipe tunisienne Wahbi Khazri se remet lentement d'une blessure à la cuisse.

Arturo Vidal

Arturo Vidal © AFP

L'Egyptien Mohamed Salah fera bien partie du voyage. S'il ne débute pas la compétition, il peut être très précieux par la suite. L'Allemand Jérôme Boateng fera le voyage malgré une blessure encourue en Champions League. L'Espagnol Dani Carvajal devrait être rétabli. Quant à "notre" Vincent Kompany, il faudra sans doute attendre la dernière minute pour être fixé sur son sort.

D'autres semblent avoir plus de chances et sont "fit" juste à temps. Le Brésilien Neymar, déjà buteur pour son retour face à la Croatie, l'Anglais Harry Kane et, le gardien "miraculé" de la "Mannschaft" Manuel Neuer, de retour après huit mois sans avoir disputer la moindre rencontre.

Un dernier coup d'oeil chez les Péruviens, où Paolo Guerrero, d'abord suspendu pour dopage, pourra après de nombreuses péripéties, participer à cette grande fête du football.

L'équipe-type des grands absents:

Gardien : Guerrero (ARG)

Défenseurs : Glik (POL), Koscielny (FRA), Alves (BRE), Chiellini (ITA)

Milieux : Oxlade-Chamberlain (ANG), Pereira (POR), Wijnaldum (P-B), Nainggolan (BEL)

Attaquants : Icardi (ARG), Kokorin (RUS), Sané (ALL).

Réserves : van Dijk (P-B), Moses (NIG), Msakni (TUN).

Nos partenaires