La RTBF prépare déjà le Mondial 2018

04/05/17 à 13:30 - Mise à jour à 10:53

Source: Sportmagazine

Impact de l'arbitrage vidéo sur la retransmission, caméras supplémentaires autour des terrains, difficultés logistiques... Réunis en Russie, les détenteurs des droits ont découvert ce qui les attendra lors de la Coupe du Monde mais aussi au cours de la Coupe des Confédérations, qui servira de banc d'essai et que la RTBF diffusera.

La RTBF prépare déjà le Mondial 2018

Déjà plus qu'un an avant la Coupe du Monde 2018 ! © BELGAIMAGE

Les Diables ne sont pas les seuls Belges à s'être farci un (long) déplacement vers la Russie. La FIFA a rassemblé pendant une semaine les responsables des chaînes qui, dans un peu plus d'un an, retransmettront le Mondial. La Fédération les a briefés sur leurs obligations, les procédures en matière de visa, les services qu'elle offrira, etc. La manière de filmer les rencontres ne connaîtra pas de révolution mais quelques nouveautés sont à noter.

L'utilisation de l'arbitrage vidéo aura, bien évidemment, un impact sur le " film " du match. " Quand un appel à la vidéo sera effectué, l'image va être découpée en plusieurs parties ", explique Damien Detry, producteur, qui était en Russie avec Michel Lecomte. " Le téléspectateur verra le ralenti mais aussi la réaction de l'arbitre et des joueurs. Le public dans le stade découvrira la même séquence sur un écran géant. "

Autre innovation : les caméras autour des terrains seront encore plus nombreuses (37 !), avec un accent mis sur la 4K (ultra-haute définition). Seul bémol (et il est de taille) : vous pouvez disposer du meilleur téléviseur du monde, il ne vous servira à rien vu que, en Belgique, les opérateurs (Proximus, VOO,...) diffusent en HD. En attendant, ces innovations seront testées lors de la Coupe des Confédérations, qui sera visible sur la RTBF (8 matches en télé, 8 matches sur Auvio), même si elle n'enverra pas d'équipe sur place.

L'équipe des sports a aussi eu un avant-goût des difficultés logistiques qui l'attendent. " Le tirage au sort sera important car les distances entre les villes sont importantes (entre 1000 et 2000 km). Les Russes parlent très peu anglais et le prix des hôtels à Moscou a quadruplé pour la période du Mondial ! Par contre, ils veulent vraiment en mettre plein la vue. C'était visible lors du match contre les Diables et on a appris que le tirage au sort des groupes (1er décembre) sera exécuté au Kremlin. "

Par Simon Barzyczak

En savoir plus sur:

Nos partenaires