"La priorité du PSG était De Bruyne, pas Di Maria !"

18/08/15 à 15:21 - Mise à jour à 19/08/15 à 10:54

Source: Sportmagazine

Sport/Foot Magazine a rencontré Patrick De Koster, l'agent et confident de KDB. Coup d'oeil dans les coulisses de la saga du mercato.

"La priorité du PSG était De Bruyne, pas Di Maria !"

KDB est toujours, jusqu'à preuve du contraire, un joueur de Wolfsburg. © AFP

Fin 2013, Kevin De Bruyne n'entre pas dans les plans de Mourinho à Chelsea et se morfond sur le banc. Malgré son faible temps de jeu, les Blues ne veulent pas brader KDB qui quitte Londres pour plus de 20 millions d'euros et des bonus (qualification pour la Ligue des Champions, nombre de matches joués, etc). On est en janvier 2014. Un an et demi plus tard, la valeur du Divin Rouquin a triplé et notre numéro 7 est devenu l'une des principales attractions de l'été.

Plus cher que Di Maria

De Koster: " Les deux clubs qui ont été le plus loin dans les négociations sont le PSG et naturellement Manchester City. Avec le Bayern Munich, la situation était plus informelle. Nous ne sommes jamais entrés dans une phase de négociation. Le PSG, avec qui les premiers contacts remontent à plusieurs mois, le voulait vraiment.

J'ai rencontré Olivier Letang (directeur sportif adjoint du club francilien) à quelques reprises. On a d'abord envisagé le rôle éventuel de Kevin avant de parler chiffres. Leur priorité s'appelait Kevin De Bruyne et non Angel Di Maria. Mais le transfert de Kevin, s'il est acté, coûtera plus cher que celui de l'Argentin (ndlr, 63 millions), j'en suis convaincu à 100%.

Avec un club comme City, tu reçois le package total: un grand championnat, la réputation, l'assurance de se battre pour des prix, que ce soit en championnat ou en Europe et l'aspect financier. Le coach de Wolfsburg, Dieter Hecking a aussi évoqué l'intérêt du Barça et du Real pour son créateur.

Pas de sentiment de revanche

" A ma connaissance, il n'y a eu aucune offre de clubs espagnols. En tout cas, je n'ai pas été contacté. Des agents m'ont appelé pour me dire que la Juve était intéressée mais je n'ai jamais imaginé le club italien capable de dépenser le montant demandé ", observe De Koster.

A l'heure actuelle, KDB est toujours annoncé avec insistance du côté des Citizens où il devrait avoir enfin l'occasion d'étaler son incroyable vison du jeu en Premier League.

" Kevin est clair là-dessus, il n'a aucun sentiment de revanche envers Chelsea ou Mourinho. Il le respecte d'ailleurs, même s'il s'est posé mille et une questions. Si demain il devait affronter Cheslea, le premier à qui il tendra la main, c'est à Mourinho. "

Par Thomas Bricmont

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Kevin De Bruyne dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires