La plus faible Ligue 1 des 25 dernières années !

08/01/16 à 10:39 - Mise à jour à 10:37

Source: Sportmagazine

Caen, Nice et surtout Angers campent, étonnamment, parmi les cinq premiers de Ligue 1. Vincent Duluc, analyste de L'Équipe, ne trouve pas que ce soit une bonne chose.

La plus faible Ligue 1 des 25 dernières années !

Angel Di Maria emmène le classement des assists en Ligue 1. © AFP

Le PSG file vers un quatrième titre d'affilée. A mi-parcours, le club de la capitale compte 19 unités de plus que le deuxième, l'AS Monaco. Il a un différentiel positif de 39 buts et en plus, deux de ses joueurs trônent en tête de classements individuels : Zlatan Ibrahimovic avec quinze buts et Angel Di Maria avec neuf assists.

Ça renforce le sentiment de ceux qui estiment que le PSG, aux mains de Qatar Sports Investment depuis 2011, prive le championnat de valeur. Pourtant, Vincent Duluc, auteur et journaliste renommé de L'Équipe, défend sa gestion. "D'abord, en enrôlant des noms, il attire l'attention de l'Europe sur la Ligue 1. Ensuite, le club a une vision dans ses transferts. L'équipe n'a pas beaucoup changé ces dernières années. En été, il n'y a eu que deux nouveaux : le gardien Kevin Trapp et Angel Di Maria."

Le journaliste français estime que le PSG n'est pas responsable du pli précoce du championnat. "La saison passée a montré qu'on ne pouvait pas parler de falsification de la compétition : Marseille avait été champion d'automne, Monaco était ressuscité et Lyon s'était battu pour le titre jusqu'à la 36e journée. C'est à cause de leur échec que le PSG émerge autant cette saison."

La résistance vient d'un angle inattendu. Par exemple, Angers, promu, est actuellement troisième. Ce n'est pas une bonne chose pour Duluc. "Angers ne joue pas au football, il mise sur le contre. Il a inscrit sept buts en dix matches à domicile, dont cinq sur phase arrêtée. C'est peut-être amusant pour les supporters d'Angers mais c'est un cauchemar pour les spectateurs neutres. Je préfère encore passer la soirée au cinéma."

L'amateur neutre de football doit plutôt se tourner vers les deux autres révélations, Caen et Nice. Duluc : "Caen aligne quelques chouettes éléments offensifs : le distributeur Julien Féret et l'avant Andy Delort." Un autre titulaire est connu en Belgique : Jonathan Delaplace, ex-Zulte Waregem. "Un médian très complet mais pas une figure-clef de cette équipe." Caen fait régulièrement entrer au jeu une autre vieille connaissance, Jeff Louis (ex-Standard).

La bonne forme de Nice, qui possède le deuxième meilleur différentiel (+neuf) est moins surprenante. Depuis quelques années, Nice est un club stable et il a acquis un nom l'été dernier : Hatem Ben Arfa. "Il a signé un brillant premier tour. Le club possède aussi un des meilleurs attaquants de Ligue 1, Valère Germain.

Malheureusement, le niveau global des matches est faible", conclut tristement le journaliste français. "Jusqu'à présent, c'est la plus faible saison des 25 dernières années."

Par Matthias Stockmans

Nos partenaires