La Juventus a assuré à Monaco en demi-finale de la Ligue des champions

04/05/17 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Belga

La deuxième demi-finale aller de la Ligue des Champions de football s'est soldée mercredi par la victoire de la Juventus à Monaco (0-2). Alors qu'il n'avait plus marqué en sept matches de Ligue des Champions, Gonzalo Higuain a inscrit les deux buts turinois (29e, 59e). En onze confrontations, la Juventus n'a jamais été éliminée par une équipe française en Coupe d'Europe et semble bien partie pour allonger la série le mardi 9 mai.

La Juventus a assuré à Monaco en demi-finale de la Ligue des champions

© AFP

Le duo d'attaque monégasque Radamel Falco-Kylian Mbappé savait qu'il ne serait pas facile de surprendre la défense de la Juventus, qui n'avait encaissé que deux buts en dix rencontres.

Massimiliano Allegri a aligné son trio défensif Andrea Barzagli, Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini, et a placé Dani Alves et Alex Sandro sur les ailes de l'entrejeu. Les Turinois ont forcé le premier coup de coin sur une montée de Sandro (6e) mais sur une ouverture de Nabil Dirar, Mbappé a lancé la première alerte (12e). Pour sa 100e en Ligue des Champions, Gigi Buffon a repoussé sur sa ligne un nouvel envoi du jeune attaquant monégasque (16e), puis a détourné en corner une reprise de la tête de Falcao (20e). Monaco trouvait des espaces et Bonucci a tacklé Falcao par derrière au niveau du rond central: carte jaune (21e).

La Juventus n'était pas pour autant en perdition. Servi par une talonnade de Paulo Dybala, Higuain a lancé Alves sur la droite du rectangle monégasque. A son tour, le Brésilien a placé d'une talonnade le ballon dans la course de Higuain, qui a fait mouche (29e, 0-1).

A la reprise, Monaco a directement percuté. Bernardo Silva a profité d'une perte de balle très dangereuse de la Juventus dans son camp pour servir Falcao. Le Colombien n'a pas assez appuyé sa frappe et a buté sur Buffon (47e). Cela chauffait pour le gardien italien, qui a dû se jeter sur le ballon pour devancer Mbappé (49e). Si Buffon était impeccable, Alves et Higuain l'étaient aussi. D'un centre souple, le Brésilien a trouvé l'Argentin dans le petit rectangle, lequel a doublé la mise du gauche (62e, 0-2).

Jardim a alors effectué deux changements: Valère Germain pour Tiemoue Bakayoko (66e) et Joao Moutinho pour Thomas Lemar (67e). Ils n'ont cependant pas apporté un véritable plus. Surtout qu'en face, Allegri a renforcé sa ligne médiane en sortant Higuain pour Juan Cuadrado (77e) et en remplaçant Claudio Marchisio, un peu émoussé par Tomas Rincon (81e). Le duo monégasque a toutefois été à la base de la plus dangereuse action de la fin de rencontre: sur coup franc de Moutinho, Germain a en effet placé un coup de tête précis que Buffon a détourné d'une claquette (90e).

Nos partenaires