La Hongrie attend la Belgique en huitième de finale après un festival de buts

22/06/16 à 19:59 - Mise à jour à 23:01

Source: Belga

Le Portugal s'est qualifié pour les 8e de finale de l'Euro 2016 en faisant match nul contre la Hongrie (3-3) grâce à un doublé de sa vedette Cristiano Ronaldo. De son côté, l'Islande a arraché une victoire historique contre l'Autriche (2-1).

La Hongrie attend la Belgique en huitième de finale après un festival de buts

© AFP

Avec la victoire des Diables Rouges face à la Suède mercredi soir, ils finiront deuxième de leur groupe et affronteront en huitième de finale la Hongrie, dimanche à 21h00 à Toulouse. Les Magyars ont tenu en échec le Portugal (3-3), au terme du match le plus prolifique de l'Euro. Les Lusitaniens feront eux partie des meilleurs troisièmes.

A Lyon, sur leur première véritable tentative après avoir subi quelques escarmouches portugaises durant le premier quart d'heure, les Hongrois prenaient l'avantage sur une frappe sèche depuis l'extérieur de la surface du vétéran Gera (1-0). Davantage en confiance, ils se procuraient une balle de break quelques minutes plus tard, mais Rui Patricio se couchait bien pour bloquer la frappe d'Elek.

Peu avant la demi-heure, sur un coup franc pour une faute qui valu une carte jaune à l'ex-Anderlechtois Juhasz, Ronaldo décocha une lourde frappe que Kiraly détournait en corner.

A trois minutes du repos, alors qu'ils n'avaient jusqu'alors été dangereux quasiment que sur phases arrêtées, les Portugais parvenaient à égaliser via Nani, qui reprenait une passe tranchante de Ronaldo d'une frappe sèche au premier poteau (1-1).

Dès la reprise, un coup franc dévié par le mur du capitaine hongrois Dzsudzsak redonnait l'avantage aux Hongrois (2-1). Ceux-ci se procurèrent encore une occasion d'accroître leur avance, mais dans la foulée, c'est Ronaldo qui remit les deux équipes à égalité d'une superbe Madjer (2-2).

Alors qu'on pensait les Lusitaniens lancés, Dzsudzsak porta à nouveau son équipe aux commandes à la 55-ème, sur une nouvelle frappe déviée (3-2).

Dans ce match complètement fou, Ronaldo ramena une nouvelle fois le Portugal à égalité en reprenant de la tête un corner joué à la rémoise (3-3). Le ballon à peine remis en jeu, les Magyars eurent la possibilité de repasser en tête, mais la reprise d'Elek s'écrasa sur l'intérieur du montant de Rui Patricio.

Les Portugais continuèrent à attaquer pour prendre les devants, mais en vain.

Au Stade de France, à Saint-Denis, l'Islande a battu l'Autriche 2-1. Après deux nuls, contre le Portugal et la Hongrie (1-1 à chaque fois), les insulaires accrochent une qualification historique pour les huitièmes de finale, alors qu'ils participent à leur tout premier Euro.

A la 18-ème, les hommes de Marcel Koller ont payé cash une défense approximative. Jon Dadi Bödvarsson a pu armer un tir alors qu'il se trouvait près du point de penalty, à la réception d'un centre de Kari Arnason, qui avait prolongé de la tête une longue rentrée de touche d'Aron Gunnarsson.

Les Islandais se sont ensuite repliés pour tenter de garder la cage de Halldorsson inviolée, laissant la possession de balle et la maîtrise du jeu à l'équipe adverse. A la 37-ème, les Autrichiens obtenaient un penalty pour une faute sur Alaba, mais la tentative de Dragovic heurtait le poteau.

A la 60-ème, Schöpf a permis aux Autrichiens de revenir au score en trompant Halldorsson d'un splendide tir croisé, sur un assist d'Alaba. Ayant impérativement besoin d'une victoire pour passer, ils ont ensuite multiplié les assauts et les occasions, mais les Islandais ont tenu bon et se sont même payé le luxe de marquer un deuxième but dans le temps additionnel, par Traustason.

La Hongrie termine première de ce groupe F avec 5 points. Elle affrontera en huitième de finale le deuxième du groupe E, c'est-à-dire la Belgique si elle ne s'incline pas face à la Suède. L'Islande, deuxième avec 5 points également mais une moins bonne différence de buts, sera opposée à l'Angleterre, lundi à 21h00 à Nice.

Le Portugal, troisième avec trois points, est lui assuré de faire partie des quatre meilleurs troisièmes. L'Autriche, 10e nation au classement FIFA, ferme la marche avec 1 point et un seul but marqué.

L'Islande arrache une victoire historique contre l'Autriche

La Hongrie attend la Belgique en huitième de finale après un festival de buts

© AFP

L'Islande a battu mercredi l'Autriche 2-1, au Stade de France. Après deux nuls, contre le Portugal et la Hongrie (1-1 à chaque fois), les insulaires accrochent une qualification historique pour les 8es de finale, alors qu'ils participent à leur tout premier Euro. L'Autriche peut quant à elle faire ses bagages. La 10e nation au classement Fifa termine 4e de la poule F et quitte le tournoi avec aucun point et un seul but marqué. L'Islande, qui termine 2e du groupe F derrière la Hongrie, affrontera l'Angleterre, 2e du groupe B, en 8es de finale, lundi à Nice.

En début de match, le gardien islandais Halldorsson n'est pas passé loin d'être à l'origine de ce qui aurait été sans doute le but le plus stupide de la compétition. Alors qu'il prenait nonchalamment son temps pour dégager le ballon, Arnautovic est venu le lui chiper. Mais le joueur de Stoke City a glissé et n'a pas pu tirer.

A la 18e minute, les hommes de Marcel Koller ont payé cash une défense approximative. Jon Dadi Bödvarsson a pu armer un tir alors qu'il se trouvait près du point de penalty, à la réception d'un centre de Kari Arnason, qui avait prolongé de la tête une longue rentrée de touche d'Aron Gunnarsson. Il s'agit du 2e but en sélection pour l'attaquant de Kaiserslautern.

Les Islandais se sont ensuite repliés pour tenter de garder la cage de Halldorsson inviolée, laissant la possession de balle et la maîtrise du jeu à l'équipe adverse.

A la 60e, Schöpf a alors permis aux Autrichiens de revenir au score en trompant Halldorsson d'un splendide tir croisé, sur un assist d'Alaba. Ayant impérativement besoin d'une victoire pour passer en 8es, ils ont ensuite multiplié les assauts et les occasions, notamment via Schöpf et Arnautovic, mais les Islandais ont tenu bon, et ont même surpris le public en inscrivant contre toute attente un nouveau but dans le temps additionnel, via Traustason.

Les Autrichiens pourront nourrir des regrets, d'autant plus que l'arbitre polonais de la rencontre leur a accordé un penalty à la 36e, Ari Skulason ayant retenu Alaba par le bras dans la surface de réparation. Le capitaine Dragovic l'a tiré, pour envoyer le ballon sur le poteau.

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

Nos partenaires