La Gantoise "a cru en ses chances"

10/12/15 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Belga

La Gantoise s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions après sa victoire 2-1 sur le Zenit Saint-Pétersbourg, mercredi.

La Gantoise "a cru en ses chances"

© BELGA

"Cela montre que si tu continues à croire à tes chances, même après un faux départ - en termes de résultats, pas de qualité - ce n'est pas la fin de l'histoire", a résumé l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck. Ses 'Buffalos' ont en effet enchainé trois victoires de rang alors qu'ils n'avaient pris qu'un point au cours des trois premiers matches.

"J'avais dit aux joueurs que si on battait Valence tout était encore possible. C'est ce qu'on a fait." Grâce à une victoire à Lyon lors du match suivant, La Gantoise abordait cette dernière journée en deuxième position.

Après une bonne première période, les Gantois ont subi le retour du Zenit. "Ce n'est pas qu'on était tendu, mais plusieurs joueurs n'étaient pas à leur meilleur niveau. Quand tu vois la réaction de leur entraîneur après le but égalisateur, il a célébré cela comme si c'était la finale de la Champions League. Cela montre qu'ils étaient venus ici pour gagner. On prend ce but évitable, mais, pour nous, c'était le signe pour ajouter quelque chose, pour continuer à essayer de gagner ce match. Et puis on marque ce superbe but..." La Gantoise attend le 14 décembre pour connaître le nom de son adversaire au tour suivant. "Ce sont toutes des grosses équipes, j'attends le tirage, je n'ai pas de préférence. On n'a plus rien à perdre, c'est vrai, mais cela devient de plus en plus difficile!"

Le but décisif a été inscrit par Danijel Milicevic. "C'est historique!", s'est réjoui le Suisse au micro de RTL-TVI. "Cette victoire est méritée. Le Zenit n'a pas eu beaucoup d'occasions. Nous avons même manqué les occasions de tuer le match. En deuxième période, on s'est bien défendu. Même si Valence a perdu, on voulait gagner ce match. On a fait un beau cadeau aux supporters. Je suis content d'avoir marqué, mais c'est surtout important pour toute l'équipe. Il y a un gros travail derrière cela."

En savoir plus sur:

Nos partenaires