La fin de Conte à Chelsea n'est pas pour tout de suite

07/02/18 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Afp

L'entraîneur Antonio Conte, sur la sellette à Chelsea après une série de mauvais résultats, aurait obtenu un sursis de la part de son président Roman Abramovich, estime mardi la presse anglaise.

La fin de Conte à Chelsea n'est pas pour tout de suite

Antonio Conte © AFP

Les Blues, champions en titre mais seulement 4e à 19 points de Manchester City, restent sur deux déculottées devant Bournemouth (3-0) et Watford (4-1) et le technicien italien concentre aujourd'hui toutes les critiques, tant pour le jeu développé que pour le classement inquiétant de ses joueurs.

Le patron du club londonien Roman Abramovich n'a jamais eu peur de se débarrasser de coaches qu'il estime ne pas être assez performants, à l'image d'un Roberto Di Matteo viré quelques mois après avoir remporté la Ligue des champions et signé une prolongation de deux ans.

Les relations entre le président et son technicien, à qui il reste 18 mois de contrat, ne sont d'ailleurs pas au beau fixe après que Conte s'est publiquement plaint de l'incapacité du club à attirer ses principales cibles du mercato.

Mais les médiaux anglais assurent que l'ancien entraîneur de la Juventus sera encore sur le banc de Chelsea lundi, pour la réception de West Bromwich Albion.

Des réunions de la direction du club de la capitale ont bien eu lieu mais, selon la presse locale, elles porteraient plutôt sur des problèmes plus éloignés des terrains et le futur du manager transalpin n'était pas à l'ordre du jour.

D'autant que ses joueurs sont venus, tour à tour, soutenir Conte. Après Thibaut Courtois qui a assuré "croire toujours" en son entraîneur, c'est Gary Cahill qui est monté au créneau.

"Quelle que soit la décision, les joueurs doivent prendre leurs responsabilités. Le manager a fait un travail absolument incroyable", a assuré l'international anglais au London Evening Standard.

"Il faut qu'on reste forts. Je l'ai déjà vécu ici, il faut savoir rester calme", a-t-il ajouté en soutien de Conte, qui vient de donner trois jours de repos à ses joueurs pour reprendre des forces en vue de la double confrontation face au Barça en Ligue des champions.

Nos partenaires