La FIFA ferme les frontières

11/09/15 à 09:30 - Mise à jour à 09/09/15 à 14:22

Source: Sportmagazine

Les joueurs ne peuvent pas signer à l'étranger avant leurs 18 ans, à quelques exceptions près. Cette règle, ancienne, va être appliquée plus sévèrement.

La FIFA ferme les frontières

Ben Lederman peut continuer à s'entraîner à Barcelone mais sans disputer de match officiel. © /

The New York Times a parlé de l'Américain Ben Lederman (15 ans), qui vit depuis quatre ans à Barcelone, avec sa famille. Il peut encore s'entraîner à La Masia mais sans jouer de match. Lederman s'estime victime du fameux article 19 de la FIFA, datant de 2001, qui stipule que les jeunes ne peuvent pas signer de contrat dans un club étranger avant leurs 18 ans. Quelques exceptions sont prévues : c'est permis si la famille déménage pour des raisons extra-footballistiques et c'est autorisé dès seize ans en Europe. La FIFA veut ainsi éviter que des jeunes issus de pays en voie de développement soient massivement déportés pour passer des tests et se retrouvent à la rue si l'essai est négatif.

Jusqu'à présent, on a souvent fermé les yeux sur les infractions mais tout a changé il y quelques mois, quand la FIFA s'en est prise au FC Barcelone. La fédération espagnole a fait savoir à ses clubs qu'elle appliquerait la loi à 100 % et on entend le même son de cloche dans d'autres pays. Des parents se retrouvent subitement contraints de prouver qu'ils travaillent alors qu'avant, ils devaient juste remplir un document que personne ne regardait.

"Si Ben était un danseur ou un musicien doué, tout le monde trouverait normal que nous allions vivre près des meilleurs professeurs au monde", a déclaré son père, Danny Lederman, "mais il n'a pas le droit de choisir le pays dans lequel il veut jouer".

Par Peter Mangelschots

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos