La FIFA approuve le principe de l'assistance vidéo lors de la Coupe du monde en Russie

16/03/18 à 21:18 - Mise à jour à 21:40

Source: Belga

La FIFA, la fédération internationale de football, a adopté le principe de l'assistance vidéo pour les arbitres lors des rencontres de la Coupe du monde de football du 14 juin au 15 juillet en Russie.

La FIFA approuve le principe de l'assistance vidéo lors de la Coupe du monde en Russie

© BELGA/Bruno Fahy

Ce principe du VAR sera pour la première fois d'application au Mondial. L'info a été twittée par le directeur exécutif de la fédération allemande de football, Reinhard Grindel vendredi. La décision a été prise lors du Conseil de la FIFA à Bogota, en Colombie.

"Nous allons avoir le premier Mondial, en 2018, avec la VAR, cela a été approuvé, décidé, nous sommes bien sûr très contents de cette décision", a confirmé le président de la FIFA, Gianni Infantino, à l'issue du Conseil de la FIFA qui a confirmé le feu vert déjà donné le 3 mars à Zurich par le Board, l'organe garant des lois du jeu de la FIFA.

Lors des rencontres au Mondial, la vidéo pourra être utilisée pour vérifier si un but a bien été inscrit, pour vérifier une action dans la surface de réparation (penalty), en cas de carton rouge direct et dans les cas de méprise sur l'identité d'un joueur averti.

"L'arbitrage vidéo ne va pas être la solution à tout dans le football, ce que l'on veut faire avec la VAR c'est éviter les erreurs retentissantes des arbitres", avait déjà souligné Gianni Infantino fervent partisan de l'arbitrage vidéo après avoir longtemps été sceptique.

Expérimentée depuis 2016 dans une vingtaine de fédérations et sur environ 1.000 matches, notamment dans les championnats d'Allemagne et d'Italie, la VAR divise encore largement les acteurs, les supporters et les amateurs.

L'organisme mondial du football a par ailleurs désigné le Pérou comme pays-hôte du Mondial 2019 des moins de 17 ans, la Pologne devant accueillir celui des moins de 20 ans la même année.

Nos partenaires