La Croatie veut revivre le bel été 1998

24/06/16 à 16:20 - Mise à jour à 16:21

Source: Afp

La Croatie, qui affronte le Portugal samedi à Len en 8e de finale de l'Euro-2016 après avoir terminé en tête de son groupe devant l'Espagne, double tenante du titre, espère revivre l'été 1998 où son équipe avait créé la surprise en terminant 3e du Mondial.

La Croatie veut revivre le bel été 1998

Les supporters croates lors de la Coupe du monde de football en 1998. © BELGAIMAGE

Avant la compétition, la formation dirigée par Ante Cacic n'était jamais citée parmi les favoris puisqu'elle n'est que la dix-septième meilleure nation de l'Euro selon le dernier classement FIFA où elle pointe au 27e rang.

Mais les Croates ont pourtant impressionné lors du premier tour où ils ont notamment fait mordre la poussière (2-1) à la Roja lors du dernier match, après avoir battu la Turquie (1-0) et concédé une égalisation en toute fin de rencontre face à la République tchèque (2-2).

Cette victoire inattendue face aux Espagnols a permis à la Croatie de se retrouver dans la partie de tableau désertée par la plupart des favoris. En effet, seuls le Portugal et la Belgique y figurent. A l'inverse, l'Italie, l'Angleterre, l'Espagne, l'Allemagne et la France vont devoir batailler pour une seule place en finale.

La performance du premier tour combinée à ce tableau plutôt dégagé fait déjà rêver les supporters croates à un aussi beau parcours que lors de la Coupe du monde 1998, qui se disputait déjà sur le sol français.

Les partenaires de Davor Suker, qui découvraient la compétition planétaire deux ans après avoir fait leurs débuts dans un Euro en Angleterre, avaient déjoué tous les pronostics en atteignant les demi-finales.

Au premier tour, la Croatie avait battu la Jamaïque (3-1) et le Japon (1-0), avant de céder face à l'Argentine (1-0) dans la "finale" du groupe H.

En huitièmes de finale, la formation balkanique, qui a été créée en 1991 après l'éclatement de la Yougoslavie et affiliée à la FIFA et l'UEFA en 1993, créait une première surprise en éliminant la Roumanie (1-0), qui avait pourtant terminée première du groupe G devant l'Angleterre.

Le meilleur était à venir puisqu'en quart de finale l'équipe au damier rouge et blanc balayait l'Allemagne (3-0), qui l'avait éliminée deux ans auparavant au même stade de l'Euro-1996 sur la route de son sacre européen.

En demie face à la France, pays-hôte du Mondial-1998, la Croatie jouait crânement sa chance et cueillait à froid les Bleus au retour des vestiaires par l'inévitable Suker. Mais il ne fallait que deux éclairs de Lilian Thuram pour mettre à genou les joueurs du sélectionneur Miroslav Blazevic.

Malgré cette défaite cruelle, les Croates se remobilisaient pour aller décrocher la troisième place face aux Pays-Bas (2-1) grâce à un nouveau but de Suker, qui terminait meilleur buteur du Mondial-1998 avec 6 réalisations.

L'image de l'attaquant du Real Madrid ivre de bonheur et croquant dans sa médaille de bronze sur la pelouse du Parc des Princes est encore dans les mémoires de tous les supporters des "Vatreni" (Les Flamboyants).

Et si la bande à Modric et Mandzukic remettait ça cette année ? Avant de penser à une éventuelle demi-finale face à la Belgique, ils vont d'abord devoir se défaire du Portugal de Ronaldo, qui a arraché in extremis sa qualification, avant d'affronter le vainqueur de Pologne-Suisse. Un parcours difficile, mais pas impossible, foi de Croate !

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires