La Coppa avant le scudetto pour la Juve ?

17/05/17 à 11:00 - Mise à jour à 12:07

Source: Sportmagazine

En attendant son sixième titre d'affilée, la Juventus peut déjà gagner la Coupe mercredi soir.

La Coppa avant le scudetto pour la Juve ?

Allegri sera-t-il encore en poste à la Juve la saison prochaine ? © BELGAIMAGE

La Serie A se pose la même question saison après saison. Non, elle ne se demande pas qui sera champion mais quand la Juventus le sera. Cette année, une question s'y ajoute : la Juventus va-t-elle remporter le triplé titre, coupe et Champions League ?

Il y a trois ans, quand Massimiliano Allegri a succédé à Antonio Conte, qui est parti au début de la préparation, il a suscité l'ire des supporters. Mais Allegri a poursuivi la tâche de son prédécesseur, en y ajoutant quelques notes personnelles.

C'est une des forces de l'entraîneur de la Juventus : il est parfaitement conscient des possibilités de son noyau et s'y adapte souplement au lieu de s'accrocher à un système. Comme à l'AC Milan, il a ainsi remporté le titre dès sa première saison.

La clef du succès des Bianconeri, c'est l'expérience. Au premier tour, l'âge moyen de l'équipe était de 29,7 ans. En Serie A, seul Chievo aligne un onze plus âgé. En Ligue des Champions, aucun club n'a titularisé d'équipe plus vieille que... la Vieille Dame, au nom décidément prédestiné.

Parmi les titulaires des dernières semaines, six ont déjà fêté le premier titre de la nouvelle ère de la Juventus en 2012. C'est presque tout le compartiment défensif, avec le gardien Gianluigi Buffon, les défenseurs Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini, Andrea Barzagli, Stephan Lichtsteiner et le seul produit du cru, le médian Claudio Marchisio.

Bref, la Juventus s'appuie sur des fondations solides. Le compartiment offensif a quand même été rajeuni suite au départ ou à la retraite d'Alessandro Del Piero, Andrea Pirlo et Carlos Tevez. Ce qui est frappant, c'est que le transfert de Paul Pogba n'est pas ressenti comme une perte.

Devant, Gonzalo Higuain a déjà mérité chaque euro des 90 millions qu'il a coûté tandis que Paulo Dybala, dont le prix n'était que de 40 millions, en vaut cent. Allegri fait progresser ses footballeurs. Au crépuscule de la saison, la question, c'est plutôt : va-t-il rester ou, après trois ans de succès, souhaite-t-il relever un autre défi (anglais) ?

Par Geert Foutré

Nos partenaires