La Belgique n'est toujours pas épargnée par le phénomène des matches truqués

02/06/15 à 12:11 - Mise à jour à 12:43

Source: Belga

Deux rencontres du club de football du RAEC Mons et un match amical d'Ostende et le club albanais de Skënderbeuaux figurent parmi la série de matches suspectés de corruption durant la saison 2014-2015, dévoilée mardi au Parlement européen.

La Belgique n'est toujours pas épargnée par le phénomène des matches truqués

© istock

Les championnats du top et du subtop avec des équipes réputées en division 1, 2 et 3 italienne, allemande, belge, espagnole, grecque ou portugaise, notamment. Des matches préliminaires d'Europa League sont également concernés. Des plaintes vont être déposées devant la justice belge, mais également en Italie, en Espagne et au Portugal.

De très lourds soupçons pèsent sur plus de 50 matches de football européen pour la saison qui vient de s'achever. "Le constat de la masse d'argent pariée sur des matches des compétitions de D1, D2 et D3 européennes est interpellant", souligne le député socialiste européen Marc Tarabella, chargé de la Protection des consommateurs.

La corruption a ainsi migré des compétitions de haut niveau vers les championnats secondaires ou les divisions inférieures. Les championnats croate, letton, roumain, slovène, chypriote ou ukrainien sont en effet également affectés par ce fléau. Quelque 10 millions d'euros sont pariés en moyenne par match en D2 belge, pour 50 millions d'euros pour une rencontre de Jupiler Pro League.

En Angleterre, ce montant atteint 1 milliard d'euros en moyenne pour un match de Premier League. En 2012, le chiffre d'affaires annuel relatif aux paris sportifs au niveau mondial se montait à plus de 500 milliards de dollars (soit 4% du PIB européen), dont 10% seraient d'origine criminelle selon les autorités européennes. Marc Tarabella plaide pour que la fraude au sport soit incorporée dans les lois nationales des Etats membres de l'UE comme infraction criminelle. Il demande également à ce que les opérateurs contactent systématiquement les ligues lors de la détection de mises toxiques.

Il faut également renforcer la coopération entre les opérateurs de paris et les ligues sur le type de paris et inclure financièrement ces opérateurs dans le financement des mécanismes dédiés à lutter contre le trucage sportif.

En savoir plus sur:

Nos partenaires