La Belgique battue 3-1 par le Pays de Galles, qui affrontera le Portugal en demi-finale

01/07/16 à 23:00 - Mise à jour à 23:15

Source: Belga

Pays de Galles 3 - Belgique 1 ! Battus au Stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq (Lille) vendredi soir, les Diables Rouges rentrent à la maison. Ils ne verront pas le Stade des Lumières mercredi prochain.

La Belgique battue 3-1 par le Pays de Galles, qui affrontera le Portugal en demi-finale

© Reuters

Au contraire de Gareth Bale, qui rejoint en effet le Portugal de Cristiano Ronaldo, le futur adversaire des Gallois en demi-finale de l'Euro-2016 de football. Une immense déception pour Marc Wilmots, ses joueurs le Roi Philippe et les supporters, mais pour les Gallois la plus historique des victoires...

Wayne Hennessey, le gardien gallois de Crystal Palace, a déjà dû effectuer un sauvetage très difficile devant Yannick Carrasco, à la réception d'un centre de Romelu Lukaku à la 7e minute. Et compter sur son défenseur Neil Taylor pour écarter sur sa ligne de but la reprise de Thomas Meunier vers... Eden Hazard, dont l'essai fut dévié en corner. Cette triple chaude alerte témoignait de la volonté belge de marquer le plus vite possible. Même si la réplique de Gareth Bale fut quasi-immédiate, mais non cadrée (9e).

La délivrance était cependant proche pour les Diables et l'impressionnante colonie belge. Elle arriva du pied droit surpuissant de Radja Nainggolan, dont Aaron Ramsey préféra esquiver la terrible frappe que son gardien ne put qu'effleurer (1-0, 13e). Cela ressemblait à un ko mais ce ne l'était pas. Il fallut ainsi un réflexe inouï de Thibaut Courtois pour détourner un tir de Taylor, isolé face au but par Ramsey (26e). Courtois et Kevin De Bruyne, replié, furent cependant impuissants lorsque le capitaine gallois Ashley Williams, libre de tout marquage, transforma puissamment de la tête un corner de Ramsey (1-1, 30e).

La Belgique battue 3-1 par le Pays de Galles, qui affrontera le Portugal en demi-finale

© Belga Image

Une égalisation méritée, la possession du ballon étant galloise à plus de 60 %. La mi-temps arrivait à point nommé pour les Belges et leur défense de fortune. Marouane Fellaini fut appelé à la rescousse dès la reprise, exit Carrasco. Il fut d'emblée à l'origine d'une action qui permit à Meunier de centrer vers R. Lukaku dont la finition laissa à désirer. De Bruyne, puis Hazard tentèrent ensuite leur chance, mais de peu hors cadre (50e).

La Belgique semblait avoir retrouvé le bon chemin, mais les Gallois lui préparaient une mauvaise surprise. Bale et Ramsey dessinèrent en effet un mouvement qui se termina au fond des filets de Courtois suite à un coup de génie de Hal Robson-Kanu. Une talonnade de l'attaquant de Reading mystifia en effet Meunier et Fellaini, et le tir du gauche qui suivit fut sans pardon (1-2, 55e). Un bon centre de Toby Alderweireld aurait pu permettre à Fellaini d'égaliser, mais James Chester l'empêcha de placer victorieusement sa tête (75e).

Le temps pressait pour les Belges, alors que les Gallois approchaient d'une victoire historique. Michy Basthuayi entra au jeu pour tenter de forcer le destin mais c'est Sam Vokes, le remplaçant du buteur gallois Robson-Kanu, qui se chargea d'enterrer les dernières illusions belge en marquant de la tête sur un centre de Chris Gunter (1-3, 85e, score final).

La Belgique battue 3-1 par le Pays de Galles, qui affrontera le Portugal en demi-finale

© Belga Image

Nos partenaires