L'Italie, quadruple championne du monde, n'a pas droit à l'erreur contre la Suède

07/11/17 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Belga

L'Italie n'a plus manqué une Coupe du monde depuis 1958. La 'Squadra azzura' de Giampiero Ventura devra écarter la Suède en barrages si elle veut se qualifier pour le Mondial russe de juin prochain. Le match aller se déroulera le 10 novembre à Solna en Suède avant le retour, prévu trois jours plus tard à San Siro.

L'Italie, quadruple championne du monde, n'a pas droit à l'erreur contre la Suède

Giampiero Ventura, le coach de la 'Squadra azzura' © ISOPIX

L'Italie n'a manqué que deux Coupes du Monde sur les vingt déjà disputées: la première en 1930, à laquelle elle n'a pas souhaité participer, et celle de 1958, pour laquelle elle ne s'est pas qualifiée. "Notre approche et notre détermination seront la clé", a lancé Ventura, persuadé que ses troupes vont se qualifier.

La Nazionale, qui reste sur des récentes performances assez moyennes, pourra compter sur le retour Simone Zaza. Absent en sélection depuis novembre 2016, l'attaquant est récompensé de son très bon début de saison avec le FC Valence.

Quant à la Suède, orpheline de Zlatan Ibrahimovic, elle devra jouer "au même niveau qu'en phase de groupes", a dit Janne Andersson, sélectionneur national. "Si nous y parvenons, nous pouvons battre n'importe quelle équipe, y compris l'Italie."

La Grèce, issue de la poule des Diables Rouges, devra effacer les Croates d'Ivan Perisic si elle veut rejoindre la Russie en juin prochain. A noter que les Croates, qui joueront l'aller à domicile à Zagreb le 9 novembre, n'ont jamais perdu en barrages en quatre participations. Le retour est prévu le dimanche 12 novembre au Pirée.

Quant à la Suisse, elle a dû passer par les barrages malgré un très beau 27/30 dans le groupe B. La 'Nati' devra effacer l'Irlande du Nord, qui espère continuer sur sa lancée après son huitièmes de finale au dernier Euro 2016. Cependant, la Suisse reste sur trois participations de rang au Mondial, dont deux huitièmes de finale, et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Les Nord-Irlandais, absents du Mondial depuis 1986, accueilleront l'aller (9/11 à Belfast) avant de se déplacer à Bâle 3 jours plus tard.

Le Danemark défiera l'Irlande dans la quatrième affiche des barrages européens. Danois et Irlandais n'étaient pas présents à la dernière grand-messe du football au Brésil en 2014. Après l'aller à Copenhague le 11 novembre, le retour se déroulera à Dublin le 14.

Nos partenaires