L'Euro 2016, le saviez-vous?

10/06/16 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Afp

En chiffres, en anecdotes, tout ce que vous devez (aussi !) savoir sur l'Euro pour en discuter. Quand l'Espagne devra jouer sans Manolo "El del Bombo"...

L'Euro 2016, le saviez-vous?

Manolo el del bombo © BELGAIMAGE

L'ESPAGNE SANS TAMBOUR. Premier coup dur pour la "Roja" à l'Euro-2016: les Espagnols ne pourront pas compter en France sur leur supporteur le plus emblématique, Manolo "El del Bombo" ("Manolo, celui avec un tambour"). Selon la presse espagnole, le célèbre joueur de grosse caisse ne suivra pas le tournoi continental en France pour raisons de santé.

Toujours coiffé de son inamovible béret, le supporteur établi à Valence, âgé de 67 ans, avait soutenu sa sélection dans toutes les compétitions importantes depuis le Mondial-1982 organisé à domicile.

De son vrai nom Manuel Caceres Artesero, il était présent mardi à Getafe, dans la banlieue de Madrid, pour assister à la défaite contre la Géorgie (1-0) en match de préparation mais n'a pas voulu s'imposer des efforts superflus en participant à tous les matches de l'Euro. Les médias espagnols assurent néanmoins que la fédération (RFEF) fera son possible pour l'inviter au stade de France si d'aventure la "Roja" atteint la finale du 10 juillet.

ROUMAINS A LA MAISON. Interrogé par la presse roumaine sur son intention d'éventuellement retourner un jour en vacances en Roumanie, le latéral droit français Bacary Sagna a rendu un hommage plutôt singulier à sa population. "J'espère y retourner un jour. Ce serait un plaisir de revenir dans ce beau pays. J'ai une relation particulière avec la Roumanie. J'ai des personnes roumaines qui travaillent chez moi, c'est un peuple qui me plaît et qui a une belle mentalité".

REVISIONS. Mardi les journalistes roumains avaient constaté que les joueurs français Laurent Koscielny et André-Pierre Gignac ne connaissaient pas les noms des joueurs qui leur feront face, vendredi en ouverture de l'Euro. Mercredi, les mêmes journalistes ont cru à nouveau mettre en difficulté Steve Mandanda et Bacary Sagna, les préposés du jour à la conférence de presse. Mais ceux-ci ont bien révisé et cité quelques joueurs roumains. "Je sais que Dédé (Gignac) a eu droit à cette question hier donc je m'y suis préparé, a souri Mandanda. Contrairement à ce que vous pensez, on connaît quelques joueurs roumains. Ne croyez pas qu'on ne respecte pas cette équipe".

ANCIENS ELEVES. Deux élèves de Whitchurch High, l'ancienne école de Gareth Bale à Cardiff, ont eu l'honneur de poser à distance à la star galloise les deux premières questions de sa conférence de presse jeudi. Dillan l'a interrogé sur le soutien reçu. "Il a été immense et nous inspire à être meilleur, a répondu le Madrilène en pilotage automatique. J'espère que l'on pourra rendre le pays fier". Morgan lui a demandé avec quelle ancienne gloire nationale il aimerait évoluer en France. "Ryan Giggs" a-t-il immédiatement répondu sans surprise.

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires