L'Atlético Madrid espère que le TAS lèvera l'interdiction de transferts

07/02/17 à 13:59 - Mise à jour à 13:58

Source: Belga

Le président de l'Atletico Madrid, Enrique Cerezo, a déclaré faire confiance au Tribunal arbitral du sport (TAS) pour la levée de l'interdiction de recrutement imposée au club par la Fifa, à cause des irrégularités constatées lors des transferts de joueurs mineurs.

L'Atlético Madrid espère que le TAS lèvera l'interdiction de transferts

Enrique Cerezo © EPA

"On ne sait toujours rien, mais on espère qu'ils vont lever la sanction", a déclaré Cerezo mardi matin à la radio espagnole Cope.

"On espère qu'ils vont lever la sanction et qu'on va pouvoir recruter cet été", a expliqué le président des "Colchoneros", en ajoutant: "Nous avions le même problème que le Real Madrid, si leur sanction a été levée, pourquoi la nôtre ne le serait-elle pas?"

Les deux clubs madrilènes avaient été condamnés à une interdiction de recruter par la Fifa en janvier 2016 après une enquête de la commission de discipline de la Fifa sur la participation de joueurs mineurs à des compétitions. L'institution mondiale du foot avait rejeté l'appel des deux clubs en septembre 2016.

Cette interdiction de recrutement devait empêcher les deux clubs de recruter jusqu'en janvier 2018, ce qui les privait de participation au mercato de janvier et de l'été 2017.

Les deux clubs ont déposé un appel devant le TAS, qui a réduit en décembre la sanction imposée au Real. Le club entraîné par Zinédine Zidane pourra finalement faire son marché en août 2017. L'amende infligée au club "merengue" a également été réduite de 336.000 à 224.000 euros.

L'Atletico Madrid, le club de Yannick Carrasco, attend pour sa part une décision avant le mois de juin 2017. La différence de calendrier s'explique par la décision des "Colchoneros" de ne pas demander une mesure suspensive, ce qui les a empêchés de recruter lors du mercato d'hiver qui vient de s'achever.

Nos partenaires