L'Angleterre entre ambition et paranoïa

15/06/18 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Belga

L'ambiance au sein de la sélection anglaise réunie à Repino à 40 km de Saint-Pétersbourg est presque parfaite, même s'il y a des problèmes de sécurité. Les tensions politiques entre la Grande-Bretagne et la Russie ont amené l'Angleterre à se montrer particulièrement prudente.

L'Angleterre entre ambition et paranoïa

© AFP

Le sélectionneur Gareth Southgate, ses joueurs et l'ensemble de la délégation des "Three Lions" ont reçu une formation d'experts en sécurité. Leurs effets personnels de valeur doivent rester hors des coffres-forts de l'hôtel, leurs téléphones portables ont été dotés d'un logiciel de sécurité spécial. D'aucun de parler même d'un brin de paranoïa.

A côté de cela, le calme et le cadre enchanteur du Holiday Resort, entre parfums boisés de la forêt environnante et plage du golfe de Finlande, a tout pour plaire si on fait abstraction de l'énorme barrière de sécurité gardée par des militaires.

Les Anglais, une fois n'est pas coutume, ne sont pas attendus même dans leur pays. L'élimination au 1er au Brésil et en 1/8e de finale de l'Euro par l'Islande (! ) ont miné les ambitions du plus grand nombre. Une situation qui n'a pas entamé celle des joueurs et à leur staff.

"On pense qu'on a une super équipe ici. Nous avons tellement de qualité dans cette équipe. C'est presque effrayant : la dynamique, la jeunesse. Nous pensons qu'on peut aller très loin", a déclaré le défenseur Kieran Trippier après l'entraînement.

La star et capitaine de l'équipe Harry Kane partageait l'idée de son équipier de club en d'autres mots, prononcés avant l'envol vers le pays de Vladimir Poutine: "Je viens en Russie pour gagner le tournoi. Si je disais le contraire, je mentirais."

Nos partenaires