Klopp craint blessures et fatigue chez ses internationaux

19/07/18 à 16:12 - Mise à jour à 16:13

Source: Afp

L'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp regrette le rythme infernal auquel sont soumis les joueurs internationaux, qui met leur santé en danger, et il craint d'avoir à en payer les pots cassés durant la saison à venir, a-t-il dit jeudi.

Klopp craint blessures et fatigue chez ses internationaux

Jürgen Klopp © BELGAIMAGE

Selon le technicien allemand, les clubs comptant de nombreux internationaux dans leurs rangs risquent de payer le prix fort au vu de la pression constante exercée sur les joueurs vedettes, et des blessures sont inévitables à cause du faible temps de repos qui leur est accordé.

L'entraîneur des Reds a pris l'exemple de ses joueurs, Jordan Henderson, demi-finaliste du Mondial avec l'Angleterre, et Dejan Lovren, finaliste avec la Croatie: "Jordan a besoin de vacances, il ne sera donc de retour que le 5 août. Dejan a joué la finale du Mondial le lendemain, donc il reviendra le 6 août."

"Cela signifie qu'ils ne s'entraîneront que cinq jours (avant la reprise de la Premier League le 10 août), après trois semaines de vacances", a poursuivi Klopp, notant qu'il avait même eu du mal à convaincre Henderson de prendre des vacances.

Selon le technicien, cette période d'entraînement est trop courte pour que ses deux joueurs soient prêts physiquement pour les premières journées de Premier League.

"Quatre de nos joueurs ont joué les demi-finales du Mondial", a continué Klopp. "Ca va, on peut gérer. Tottenham, lui, avait neuf joueurs en demi-finales. Je ne sais pas comment ils vont faire. C'est un problème important, et nous devons changer ça à l'avenir."

"Je ne veux pas avoir un discours trop politique sur le foot mais s'ils n'arrêtent pas avec ces matches internationaux... Et maintenant, ils ont mis en place la Ligue des Nations pour rendre les matches amicaux plus importants, et tous ces joueurs qui ont joué la Coupe du monde vont encore devoir aller jouer ces rencontres" début septembre.

"Certains joueurs internationaux ont joué la Coupe du monde et vont disputer la Ligue des nations, puis la finale de cette compétition l'été prochain", a énuméré Klopp. "C'est vraiment dingue, tout devient important dans le foot et à la fin c'est nous qui payons les pots cassés."

Nos partenaires