Kevin De Bruyne : le roman de l'été

27/08/15 à 00:00 - Mise à jour à 10:10

Source: Sportmagazine

Après des semaines de tractations, la saga de l'été semble toucher à sa fin.

Kevin De Bruyne : le roman de l'été

De Bruyne va retrouver la Premier League du côté de Man City. © AFP

C'est la série de l'été de ce mercato européen. Et pourtant, on pensait l'issue connue depuis une dizaine de jours. L'entourage du joueur aussi s'était montré particulièrement confiant quant à la tournure du dossier KDB. Mais plus les jours ont passé, plus le flou s'est installé. Malgré son début de saison canon, Manchester City n'a jamais voulu lâcher l'affaire et était prêt à tout, ou presque, pour s'attirer les services de notre internationnal. Une offre "kolossale" avoisinant les 70 millions d'euros et un contrat royal de cinq ans avaient été déposés sur la table, des chiffres qui font évidemment tourner les têtes et qui auraient dû permettre de plier les négociations.

Mais les dirigeants de Wolfsburg ont joué la montre, prétextant notamment que Kevin De Bruyne faisait partie des plans pour cette nouvelle saison. Contacté un premier temps, jeudi soir, l'agent de Kevin de Bruyne, Patrick De Koster, qui a multiplié ces derniers jours les trajets entre son domicile et Wolfsburg, avouait être fatigué par l'âpreté des négociations. Man City n'a pas envoyé un jet privé pour permettre à KDB d'assister à la rencontre face à Chelsea, comme on a pu le lire dans la presse, mais les dirigeants du club mancunien en restent fou, Txiki Beguiristain en tête.

L'ex-joueur du Barça, aujourd'hui directeur sportif des Citizens, est plongé sur le dossier depuis plusieurs mois, les premiers contacts avec l'entourage de De Bruyne remontant au mois de mars. Plus surprenant, par contre, le retour aux affaires du PSG qu'on croyait hors du coup depuis le transfert d'Angel Di Maria (63 millions d'euros). Et pourtant, voyant les négociations s'éterniser, le club francilien est bel et bien revenu à la charge avec des arguments convaincants. Mieux encore, le Real Madrid s'est joint aux tractations par l'intermédiaire de deux agents proches du club. Le Bayern Munich, aussi, a relancé les négociations. Dimanche, Patrick De Koster, qui s'était accordé un petit break familial, restait dans l'expectative. Aujourd'hui, Manchester City reste plus que jamais en pole position et l'officialisation du transfert ne saurait tarder.

Rettrouvez l'intégralité du dossier consacré aux transferts de l'été dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires