Kevin De Bruyne a donné la victoire à Manchester City

22/10/15 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Belga

Manchester City a battu Séville (2-1) mercredi dans le cadre de la 3e journée de la Ligue des champions. Sans Vincent Kompany mais avec Kevin De Bruyne, les Citizens ont dominé la rencontre, bien qu'ils aient été surpris (30e) par un but de Evgen Konoplyanka (0-1). Manchester a égalisé via un auto-goal d'Adil Rami (36e) et tout en fin de rencontre (90e+1), De Bruyne leur a donné la victoire (2-1).

Meilleur joueur du mois en Premier League, De Bruyne a continué sur sa lancée même s'il a gaspillé quelques bonnes balles en début de rencontre. Sa bonne entente avec Raheem Sterling lui a permis de surmonter cette moins bonne période. Il est monté progressivement en puissance et son but a couronné une bonne prestation. De Bruyne a été remplacé par Kompany dans le temps additionnel (90+3).

Dans l'autre match de ce groupe, Juventus-Mönchengladbach (0-0), Thorgan Hazard est monté au jeu à la place de Raffael (74e). Grâce à ce succès, City (6 points) se rapproche de la Juventus (7). Séville (3) et Gladbach, qui pris son premier point, restent 3e et 4e.

Manchester United a décroché son premier partage au CSKA Moscou (1-1). La formation russe a ouvert la marque (15e) sur une phase assez particulière. En effet, alors que David De Gea avait repoussé un penalty botté par Roman Eremenko, le ballon est retombé dans les pieds de Seydou Doumbia (1-0).

Marouane Fellaini est monté à la mi-temps à la place de Bastian Schweinsteiger. L'apport du Diable Rouge a été évident. Sa puissance physique, a permis à United d'appréhender Moscou autrement. Fellaini s'est même montré un peu trop fougueux comme en témoigne sa carte jaune (90e).

Anthony Martial (65e) a égalisé (1-1). Ce résultat ne fait pas l'affaire des deux équipes. Elles se partagent toujours la 2e place avec 4 points à deux unités de Wolfsburg et avec un seul point d'avance sur le PSV. Privée de Maxime Lestienne, la formation néerlandaise s'est inclinée à Wolfsburg. Koen Casteels, le gardien réserve de Diego Benaglio, est resté sur le banc.

L'Atletico Madrid n'a pas traîné pour prendre ses distances face au FC Astana. Sur un service de Yannick Ferreira-Carrasco (23e), Saul Niguez a ouvert la marque (1-0) avant de se muer en passeur (29e) pour Jackson Martinez (2-0). En deuxième période, les Madrilènes ont géré les affaires courantes via Oscar Torrres (58e) et grâce à la collaboration involontaire de l'Ukrainen Denys Dedechko (89e).

L'Atletico (6 points) est premier du groupe C à égalité avec Benfica. Galatasaray (4) les suit de près tandis qu'Astana (1) reste bon dernier.

Nos partenaires