Kaká éclabousse la MLS

03/04/15 à 16:42 - Mise à jour à 17:06

Source: Sportmagazine

A 32 ans, Ricardo Izecson dos Santos Leite est le premier ballon d'or à évoluer en MLS. Avec un salaire annuel de plus de 7 millions de dollars, il est aussi le joueur le mieux payé de tous les temps dans cette compétition.

Kaká éclabousse la MLS

© Image Globe

Orlando City, le club de l'attraction brésilienne, reçoit cette nuit les joueurs de la capitale, DC United. Deux équipes aux histoires diamétralement opposées. D'un côté, la franchise de la star brésilienne qui vit sa première saison en MLS, de l'autre, le premier vainqueur de cette compétition en 1996.

Derrière l'arrivée de cette nouvelle équipe dans le paysage footballistique américain, on retrouve un homme d'expérience : Phil Rawlins. Impliqué pendant 14 ans dans la direction de Stoke City, pensionnaire de Premier League anglaise, l'homme d'affaires est bien décidé à vivre son American Dream dans la cité de Disney.

Sa première décision d'importance est l'arrivée de Kaká, débauché gratuitement d'un AC Milan à la dérive. Un cadeau à 7 millions de dollars par an, rendu possible par la règle des joueurs désignés, mise en place en 2007 pour attirer David Beckham Outre-Atlantique. Chaque franchise a ainsi le droit d'offrir un salaire illimité à trois de ses joueurs, tandis que les autres doivent se répartir une enveloppe annuelle de 3,1 millions de dollars.

Le rôle occupé par ces joueurs est donc d'une importance capitale, non seulement en termes sportifs mais aussi financiers. Aucun droit à l'erreur pour ces dirigeants ! Parmi ces joueurs au statut protégé, on peut citer les stars de la MLS : Sebastian Giovinco (Toronto FC - 7 millions $), Michael Bradley (Toronto FC - 6.5 millions $), Clint Dempsey (Seattle Sounders - 5 millions $) ou encore Robbie Keane (Los Angeles Galaxy - 4.3 millions $). Tous ces joueurs touchent plus que le Beck' resté à Los Angeles pendant 6 ans pour un salaire moyen de 4 millions de dollars. La preuve que le marché du soccer est en pleine extension aux states.

Quant à Kaká, il ne lui a pas fallu longtemps pour justifier son salaire et gagner le coeur des supporters floridiens. Lors de la journée d'ouverture du championnat, c'est lui qui a offert le premier point à son équipe en égalisant à la dernière minute sur un coup franc dévié, face à l'autre débutant du championnat : Le New York City FC de David Villa.

Capitaine de cette équipe manquant cruellement d'expérience, il régale déjà tous les spectateurs américains avec sa technique, son style et une vision du jeu déroutante à ce niveau. Grâce à ses deux buts et un assist lors des quatre premières journées, Orlando réalise un début de saison plutôt correct et se retrouve à la quatrième position de la Conférence Est. Le site officiel de la MLS est en tout cas déjà sous le charme, comme en atteste cette vidéo de ses premiers exploits en Amérique.

Par Julien Brogniet

En savoir plus sur:

Nos partenaires