Julian "Twikii" Albiar Fernandez est champion de Belgique de FIFA 15

01/10/15 à 11:30 - Mise à jour à 11:05

Source: Sportmagazine

Alors que FIFA 16 a envahi les rayons, cet Adjoint Manager hutois de 25 ans donne des cours payants à des joueurs du monde entier.

Julian "Twikii" Albiar Fernandez est champion de Belgique de FIFA 15

FIFA 16. © PG

La sortie de FIFA 16, c'est l'événement du mois de septembre. Un jeu destiné aux amateurs de simulations mais aussi aux spécialistes. Car, oui, il existe des professionnels de la discipline. Certains empochent même des titres et de l'argent. C'est le cas de Julian "Twikii" Albiar Fernandez, 25 ans, père de deux enfants et champion de Belgique de FIFA 15. Une compétition mise sur pied par l'European Gaming Organisation à Bruxelles et qui, comme le foot belge, est soutenue par une boisson.

Intitulé le Pepsi Belgian Championship, l'événement s'est étalé sur plusieurs mois et a drainé un bon paquet de joueurs. "Au début, nous étions plus ou moins 2000", explique cet Adjoint Manager chez Electro Huy Meubles, dont l'équipe référence est le Real Madrid. "Il y a eu plusieurs manches organisées dans la capitale et les huit premiers se sont qualifiés pour une phase de play-offs, avant une finale entre les deux meilleurs."

Outre le prestige du titre, Julian a gagné du matériel informatique et une somme d'argent. Le joueur est aussi sollicité pour son savoir. "En échange de dix euros, je donne une leçon d'une heure par micro à un joueur, en anglais ou en français. C'est une société française, la School eGG One, qui gère les échanges."

Si certains "gamers" gagnent leur vie avec des titres comme Call of Duty, ce n'est pas (encore) le cas avec FIFA. Seuls quelques "pros" français rentabilisent leur talent. "En Belgique, c'est compliqué car nous n'avons pas de statut officiel. Mais cela bouge. Des entreprises comme Red Bull, Samsung, etc. montrent de l'intérêt et cherchent à investir. Une Fédération belge du football virtuel est en création."

En moyenne, Julian s'entraîne une ou deux heure(s) par jour. Et FIFA 16, comment il le trouve ? "Mieux. Les joueurs sont plus lents et on récupère mieux le ballon. Les joueurs plus techniques seront moins avantagés." Car FIFA, c'est presque du vrai foot... "Il y a des gamers qui misent sur la passe, d'autres ont tendance à se précipiter. Le truc, c'est de rester calme et de poser le jeu car on doit prendre plusieurs décisions en très peu de secondes." Parole d'expert...

Par Simon Barzyczak

En savoir plus sur:

Nos partenaires