Jorge Valdivia, un génie pour marquer l'histoire du Chili

03/07/15 à 16:48 - Mise à jour à 16:47

Rayonnant depuis le début de la Copa America, Jorge Valdivia est le maître à jouer de la sélection chilienne. Éclipsant les stars Alexis Sanchez et Arturo Vidal, El Mago est entrain de marquer le tournoi de son empreinte avant peut-être la consécration ce samedi. Portrait d'un joueur fantasque à la trajectoire particulière.

Jorge Valdivia, un génie pour marquer l'histoire du Chili

Jorge Valdivia en lutte avec le milieu de terrain mexicain Javier Guemez durant la Copa America © AFP

A 31 ans, le numéro 10 est au sommet de son art, et cela tombe bien, à un jour d'une finale tant attendue par le peuple chilien. Jorge Valdivia est une légende au pays et pourtant cela n'a pas toujours été le cas. Renvoyé sur le banc lors de la Coupe du monde au Brésil par son sélectionneur argentin Jorge Sampaoli, le petit format de poche n'a pas apprécié. Résultat: Il prenait dans la foulée sa retraite internationale. Mais le joueur est impulsif et son sélectionneur le sait, il ne peut pas se passer d'un joueur avec un tel talent. El Mago revient pour la Copa America, l'un des plus grands défis de sa carrière mouvementée.

Un parcours tumultueux

Accroc à la boisson, accusé d'abus sexuel et joueur indiscipliné, Jorge Valdivia a passé sa carrière à changer de clubs, six en sept ans... Le Chilien, né au Venezuela, a aussi connu l'Europe avec des aventures au Rayo Vallecano et au Servette de Genève. Mais le génie, encore trop instable, n'a jamais réussi à conquérir le coeur du vieux continent. Avant de revenir à Palmeiras, son club de coeur, en 2010 et de découvrir enfin la stabilité dans sa tête mais aussi dans son jeu.

Fin juin 2015, il décide à la surprise générale de signer à Al Wahda (Emirats arabes Unis), car El Mago ne fait jamais rien comme les autres.

Un meneur de jeu exceptionnel

Le numéro 10 n'est aujourd'hui plus l'homme fantasque d'il y a quelques années. Blessé pendant quatre mois avant le début de la compétition, l'homme a lutté pour participer à cette Copa America. Son sélectionneur argentin, désireux d'adopter une tactique plus portée vers l'avant, fait de Jorge Valdivia, son maître à jouer. Décision payante dès le départ puisque le joueur est devenu en quelques temps, le régulateur du jeu de la Roja.

Doté d'une facilité technique impressionnante, le joueur de 31 ans se balade entre les lignes avec une aisance déconcertante. Habile des deux pieds, vif, avec une qualité de passe exceptionnelle, El Mago est aussi doté d'une vision de jeu au-dessus de la moyenne. Le meilleur donneur d'assists du tournoi (4) est devenu l'idole d'un pays, ses matches contre la Bolivie en poule et l'Uruguay relevant presque de "l'orgasme footballistique".

Le meilleur tournoi de sa carrière

Dernier grand défi de sa carrière, cette finale face à l'Argentine au Stade national de Santiago. Jorge Valdivia rêve d'offrir au Chili la première Copa America de son histoire. En face de lui, un autre numéro 10, Lionel Messi, un extraterrestre qui n'a pourtant jamais atteint le niveau d'El Mago durant la compétition. Ce duel entre les deux génies sera l'une des clés du match, comme la capacité de la Roja à contenir l'armada offensive de la sélection albiceleste. Physiquement impressionnant et motivé à l'idée de marquer l'histoire de sa nation, le Chilien sait qu'il sera attendu durant ce match. Une nouvelle prestation de classe pourrait permettre à Jorge Valdivia d'être élu meilleur joueur du tournoi et d'inscrire un peu plus son nom dans la légende.

Gillian Hermand

En savoir plus sur:

Nos partenaires