John Terry espère revenir à Chelsea... comme entraîneur

13/07/17 à 14:00 - Mise à jour à 11/07/17 à 16:09

Source: Sportmagazine

Après 22 ans de bons et loyaux services, John Terry a pris congé de Chelsea et a signé un contrat à Aston Villa. Pourtant, il n'a pas définitivement fermé la porte de Stamford Bridge.

John Terry espère revenir à Chelsea... comme entraîneur

John Terry dans son nouveau maillot d'Aston Villa. © Twitter

John Terry (36 ans) a joué 690 matches en équipe Première des Blues et a inscrit pas moins de 65 buts, alors qu'il est un défenseur central. Mais, la saison dernière, la belle histoire s'est terminée: Antonio Conte a rappelé David Luiz du PSG et l'a institué comme le nouveau patron de sa défense. Un autre ancien serviteur, Branislav Ivanovic, a également dû céder sa place à un concurrent plus jeune: Marcos Alonso. Ivanovic (qui a signé au Zenit) et Terry ont été poussés vers la sortie. West Ham et Swansea ont montré de l'intérêt, mais l'ancien capitaine de Chelsea et de l'équipe nationale anglaise a finalement opté pour Aston Villa, qui n'a terminé que 13e en D2 la saison dernière.

"J'aurais encore pu gagner beaucoup d'argent en signant dans un autre club de Premier League, mais je ne me voyais pas affronter Chelsea", a commenté un Terry sentimental, qui a annoncé son transfert à Aston Villa d'une manière originale: par un petit film relatant une conversation fictive sur Whatsapp entre lui et le club. Une démarche qui caractérise totalement Terry, réputé comme un combattant sans pitié sur le terrain, mais comme un homme très convivial en dehors. Il l'a encore démontré lorsqu'il a été présenté à ses nouveaux coéquipiers: il a mis en avant le classique Stand By Me de Ben E. King.

Terry a signé un contrat d'un an à Villa, qui pourrait être prolongé si affinités. Car le défenseur aimerait devenir entraîneur. Son ambition ultime: entraîner un jour Chelsea, et de préférence avec son copain Frank Lampard. "J'en ai déjà discuté avec Lamps. Je veux toujours le maximum, y compris comme entraîneur, et pour y parvenir, toutes les routes me ramènent toujours à Chelsea. Je comprends cependant que je ne peux pas revendiquer le poste dès ma première année comme entraîneur", a ajouté Terry.

Par Matthias Stockmans

En savoir plus sur:

Nos partenaires