Jack Warner s'est attribué une partie des 10 millions de dollars sud-africains

07/06/15 à 14:26 - Mise à jour à 14:25

Source: Belga

Le Trinidadien Jack Warner, au coeur du scandale de corruption qui vise la FIFA, a détourné une partie des 10 millions de dollars versés aux Caraïbes par l'Afrique du Sud via l'instance dirigeante du football mondial, dont il était alors vice-président, affirme dimanche la BBC, documents à l'appui.

Jack Warner s'est attribué une partie des 10 millions de dollars sud-africains

Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA et ex-président de la Concacaf, la Confédération de football d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes. © BELGAIMAGE

"Presque 1,6 million de dollars ont été utilisés pour payer des dépenses de cartes de crédit et des prêts personnels de l'ancien vice-président de la FIFA", affirme la BBC, qui diffuse sur son site internet des photos des documents bancaires accusateurs. "Les documents montrent également que 360.000 dollars de l'argent de la FIFA ont été retirés par des gens liés à M. Warner", qui présidait alors la Concacaf (Confédération d'Amérique du nord, centrale et Caraïbes), ajoute la BBC. "Les supermarchés JTA, une chaîne bien implantée à Trinidad, ont eux reçu 4.860.000 dollars. (...) Les enquêteurs américains assurent que la plus grande partie de l'argent a ensuite été rétrocédé à M. Warner en monnaie locale", poursuit la BBC. Selon le New York Times mardi, c'est le secrétaire général de la FIFA et bras droit de Sepp Blatter, Jérôme Valcke, qui avait transféré ces 10 millions de dollars sur des comptes de la Concacaf gérés par Jack Warner. Ces 10 millions auraient été officiellement versés au nom de l'Afrique du sud pour financer un programme concernant la diaspora africaine aux Caraïbes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires