Grosse semaine pour Conte et Hazard

16/09/16 à 10:00 - Mise à jour à 13/09/16 à 13:50

Source: Sportmagazine

Chelsea entame une semaine de vérité, avec des matches contre Leicester City (Coupe), Liverpool et Arsenal (championnat).

Grosse semaine pour Conte et Hazard

Grosse semaine pour Eden Hazard. © BELGAIMAGE

Ce vendredi, c'est le Liverpool de Jürgen Klopp qui se rend à Londres. Mardi, c'est le choc contre Leicester City en Coupe de la Ligue et enfin, Chelsea se rend à Arsenal. Sa semaine sera donc bien remplie, même s'il est absent de la scène européenne, pour la première fois depuis vingt ans. Cette semaine va aussi permettre à Antonio Conte de voir où son équipe en est vraiment. Le début de la saison n'a été qu'un apéritif, avec des parties contre West Ham, Burnley, Watford et Swansea City. "Nous verrons dans les prochaines semaines si les joueurs ont bien assimilé la philosophie de Conte", déclare l'ancien capitaine des Blues, Marcel Desailly.

Sur le terrain, contre toute attente, le coach transalpin a opté pour un 4-1-4-1 avec un nouveau, N'Golo Kanté, en pare-chocs devant la défense et Diego Costa en pointe. Nemanja Matic et Oscar sont chargés de limiter au maximum le travail défensif d'Eden Hazard dans l'entrejeu. Cesc Fabregas est la principale victime de ces changements, faisant souvent banquette. L'Espagnol est arrivé à Stamford Bridge en 2014, à la demande de José Mourinho, et il a été un des architectes du titre. La saison passée, il a été victime du malaise général mais The Special One n'a cessé de l'aligner. Conte n'a pas hésité à le mettre sur le banc et, pour l'heure, les chiffres lui donnent raison.

Conte a obtenu des transfert de dernière minute pour la défense: David Luiz et l'arrière gauche Marcos Alonso. La figure de proue de l'équipe, John Terry, âgé de 35 ans déjà, peut trembler pour sa place. Avec Alonso à gauche, César Azpilicueta peut rejoindre le flanc droit et l'irrégulier Branislav Ivanovic va faire banquette.

De tous les joueurs de Chelsea, c'est Hazard qui a subi la plus grande métamorphose. Il a déjà été élu Joueur du Mois en Premier League. Notre compatriote explique ce contraste: "Je suis toujours le même footballeur mais Conte sait comment il doit traiter ses joueurs, puisqu'il a lui-même évolué au plus haut niveau." Une allusion à peine voilée à Mourinho.

Cet amour est réciproque car Conte ne tarit pas d'éloges sur Hazard: "C'est un joueur fantastique. Il possède un énorme talent et je sais aussi que c'est un brave garçon. L'essentiel est qu'il veuille progresser et travailler dur pour y parvenir." L'Italien lance quand même un avertissement: "Cette période est importante pour lui. La saison passée est révolue, oubliée, mais il faut quand même la garder dans un coin de sa tête, pour le jour où la même situation difficile se représentera. On peut puiser des forces dans le passé."

Par Steve Van Herpe

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos