Genk perd 3-2 à Vigo et entretient l'espoir au retour

14/04/17 à 08:36 - Mise à jour à 08:36

Source: Belga

Le Racing Genk s'est incliné 3-2 au Celta Vigo jeudi lors du quart de finale aller de l'Europa League de football.

Genk perd 3-2 à Vigo et entretient l'espoir au retour

© Belga

Les Limbourgeois ont rapidement mené au score grâce à Jean-Paul Boëtius (10'), avant de subir la réaction énergique des Espagnols qui ont inscrit leurs trois buts en première période. Thomas Buffel a ensuite réduit l'écart en deuxième mi-temps (67'), ce qui permet à Genk d'entretenir de bons espoirs de qualification en vue du match retour prévu jeudi prochain à la Luminus Arena.

Audacieux, le Racing Genk s'est présenté à l'Estadio de Balaidos avec l'intention de faire le jeu. Mieux, les Limbourgeois trouvèrent tout de suite la faille. Habile, Leandro Trossard récupéra un ballon sur le flanc gauche, effaça brillamment son vis-à-vis et centra au point de penalty où Boëtius reprit de la tête. Sa tentative, centrale mais puissante piégea le gardien de Vigo Sergio Álvarez, assez maladroit sur cette phase.

Face à son public, le Celta, pris a froid, se devait de réagir et n'y a pas manqué, faisant très mal à Genk. D'abord avec Pione Sisto qui ponctua parfaitement un joli mouvement collectif des siens (15'). Ensuite avec Iago Aspas qui joua subtilement sa carte personnelle en dévissant victorieusement la défense limbourgeoise (18'). Et finalement avec John Guidetti qui profita des espaces dans l'arrière garde visiteuse pour placer une troisième fois le ballon dans le dos de Matthew Ryan en peu de temps (38').

Genk rejoignit les vestiaires sonné mais toujours dans le match. En deuxième période, les hommes d'Albert Stuivenberg firent même jeu égal avec le dixième de Liga. Ils en furent récompensés à une vingtaine de minutes du terme. Trossard échappa à la défense espagnole et centra au deuxième poteau. Un ballon à première vue anodin mais finalement mal négocié par Vigo qui laissa Buffel réduire l'écart de la tête (67').

Le Belge du Celta Vigo Théo Bongonda (ex-Zulte Waregem) n'est pas monté au jeu.

Un but important qui fixait le score à 3-2 et permettait au Racing Genk de quitter le Municipal de Balaídos de bonne humeur et avec de bonnes chances de qualification en vue du match retour prévu le jeudi 20 avril à Genk.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos