Faut-il raccourcir la période du mercato?

31/08/17 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Afp

"Ce mercato est épuisant. C'est devenu un cirque. Il faut le raccourcir": à l'image de Giuseppe Marotta, administrateur délégué de la Juventus, plusieurs voix s'élèvent pour raccourcir la fenêtre lors de laquelle sont autorisés en été les transferts entre clubs.

Faut-il raccourcir la période du mercato?

Leonardo Jardim: "A 20%, c'est pour acheter des joueurs pour renforcer l'équipe. Les autres 80%, c'est pour affaiblir l'adversaire et 'mettre le bordel' dans la maison des autres." © AFP

Cette année, en France par exemple le mercato qui a vu les arrivées de Neymar et Dani Alves au Paris SG ou de Youri Tielemans et Keita Balde à Monaco, se déroulait du 9 juin au 31 août, minuit. Dans les grands championnats européens, le marché se ferme aussi le 31 août, et même le 1er septembre en Espagne, alors que les championnats ont déjà repris depuis deux, trois ou quatre journées.

"Il faut le raccourcir parce qu'on a déjà joué deux journées de championnat et qu'on en est encore à discuter pour des joueurs. J'ai l'accord des clubs de Serie A et nous ferons une demande pour fixer la clôture du mercato au 31 juillet", expose encore M. Marotta.

"Pour une fois, je suis d'accord avec Marotta", répond Piero Ausilio, le directeur sportif de l'Inter Milan. "C'est trop long. Il faut commencer le championnat avec une équipe terminée. Il y a une trêve de 15 jours en hiver et je pense que c'est suffisant pour faire les corrections. Pour l'été, on pourrait faire mai, juin et juillet. Et en août on commence à jouer".

Sir Alex Ferguson, ex-coach emblématique de Manchester United, aujourd'hui ambassadeur des techniciens à l'UEFA est aussi sur la même ligne. "Le problème que l'on rencontre concernant le mercato, et que nous avons vécu cette année, concerne en particulier la date de clôture, le 31 août, après que les championnats ont commencé, a-t-il expliqué dans un symposium d'entraîneurs cette semaine. Nous pensons qu'il faudrait clore le marché des transferts avant le début de la saison pour que chacun n'attende pas de voir ses premiers résultats pour recruter".

En Angleterre, José Mourinho, coach actuel de Manchester United, plaide aussi pour une fenêtre de mouvements moins étendue: "En tant qu'entraîneur, et donc pas comme un acteur du marché (...), je préfèrerais que la période des transferts se termine le plus tôt possible".

'Mettre le bordel'

"Comme ça, tout le monde saurait de quels joueurs on dispose, les transferts devraient être réalisés plus tôt et personne n'attendrait la dernière semaine", a encore insisté "Mou".

Les clubs anglais envisagent de fermer la période estivale des transferts avant le début de la saison, et non fin août, avance même le Daily Telegraph. La proposition sera discutée lors d'une réunion des clubs de l'élite anglaise, le 7 septembre à Londres, selon le journal.

En France, Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco, a livré sa vision du marché des transferts en été: "Je connais le mercato. A 20%, c'est pour acheter des joueurs pour renforcer l'équipe. Les autres 80%, c'est pour affaiblir l'adversaire et 'mettre le bordel' dans la maison des autres. C'est une stratégie". Une analyse qui ne plaide pas pour un mercato à rallonge.

L'UNFP, syndicat des joueurs professionnels évoluant en France, réclame également un mercato qui ferme ses portes quand débute le premier des grands championnats européens (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie).

Les équipes seraient ainsi définitivement composées avant de lancer leur saison, afin "d'éviter les excès qui ont assombri notre été, entre jeux de dupes, pressions diverses et accords qui balancent entre illégalité et amoralité", a écrit le syndicat dans un communiqué.

Nos partenaires