Everton licencie Allardyce

16/05/18 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Afp

L'éphémère sélectionneur de l'Angleterre Sam Allardyce a été licencié de son poste d'entraîneur d'Everton à peine six mois après son arrivée, a annoncé mercredi le club de Premier League.

Everton licencie Allardyce

Sam Allardyce © AFP

"Sam est arrivé à un moment difficile la saison dernière pour nous apporter une certaine stabilité et nous lui sommes reconnaissants de l'avoir fait. Cependant, nous avons pris la décision, dans le cadre de notre plan à long terme, de nommer un nouveau manager cet été", a déclaré la dirigeante des Toffees Denise Barrett-Baxendale.

Allardyce avait été nommé à la tête d'Everton fin novembre, alors que le club était 13e du championnat. Sous sa direction, Everton est remonté au classement pour terminer 8e, mais sa popularité avait chuté auprès des supporters et l'ambiance s'était dégradée à Goodison Park en fin de saison.

L'entraîneur de 63 ans avait initialement été engagé pour 18 mois, selon plusieurs médias britanniques. Il succédait à David Unsworth, nommé entraîneur intérimaire après le limogeage de Ronald Koeman fin octobre.

Piégé par la presse qui avait enregistré une discussion à son insu, "Big Sam" avait perdu son poste de sélectionneur national en septembre 2016, 67 jours seulement après sa nomination. Il avait expliqué comment contourner les règles de la Fédération anglaise en matière de transfert, critiqué la décision de reconstruire Wembley et s'était moqué de son prédécesseur Roy Hodgson.

La saison passée, il avait rebondi à Crystal Palace durant l'hiver, sauvant les Eagles de la relégation. Le technicien anglais avait toutefois refusé de prolonger son expérience londonienne, invoquant des raisons familiales.

Marco Silva est désormais le favori pour succéder à Allardyce à Everton. Actuellement sans club, le Portugais âgé de 40 ans avait été approché illégalement par Everton durant l'hiver, alors qu'il était entraîneur de Watford.

L'approche avait mené au licenciement de Silva en janvier et à une plainte des Hornets auprès de la Premier League.

Pour Watford, l'approche d'Everton "a entraîné une détérioration significative de l'engagement et des résultats au point de compromettre l'avenir à long terme du Watford FC".

Selon plusieurs médias britanniques, Everton a proposé une compensation financière à Watford en avril afin d'éviter que la Premier League ne décide d'une santion. Les Hornets n'ont pas donné suite.

Nos partenaires