EURO 2016 : Manuel Valls rassurant sur les fan-zones

08/04/16 à 09:30 - Mise à jour à 16:23

Le Premier ministre a garanti que la sécurité des fan-zones serait assurée, tout comme celle des stades.

EURO 2016 : Manuel Valls rassurant sur les fan-zones

Manuel Valls : "L'EURO doit se tenir et va se tenir". © BELGAIMAGE

Les fan-zones, ces lieux où des milliers de supporters pourront se retrouver pour suivre les matchs de l'EURO 2016, sont sur toutes les lèvres. Malgré un risque élevé d'attentat, le Premier ministre Manuel Valls s'est montré rassurant. "Elles seront fermées, il y aura des palpations, les sacs seront fouillés et, en même temps, la fête pourra avoir lieu. (...) Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en a discuté avec tous les maires et notamment le président des villes qui organisent l'EURO, il s'agit d'Alain Juppé, pour faire en sorte que la sécurité soit assurée avec les mêmes dispositifs, les mêmes méthodes que ceux que nous connaîtrons pour les stades".

Les fan-zones devraient accueillir de 10 000 à 100 000 supporters pendant les matches, selon les endroits. Pendant tout l'EURO, c'est sept à huit millions de personnes qui y sont attendues. Les villes pourront choisir leur durée d'ouverture, souvent de midi à minuit, selon les estimations. Patrick Kanner, le ministre des Sports a tout de même précisé qu'une fan-zone pourrait être annulée au dernier moment si cela semble nécessaire.

Pour se préparer à toute éventualité, un exercice de simulation a notamment eu lieu le lundi 4 avril au soir à Bordeaux, où auront lieu cinq rencontres de l'EURO. Le scénario a mis en scène trois terroristes dont l'un d'entre eux se faisait exploser, tandis qu'un autre réalisait une prise d'otages. 600 pompiers, gendarmes, policiers, militaires, démineurs ou médecins ont été mobilisés, sous les yeux de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, et Marisol Touraine, ministre de la Santé. "Nous voulons que l'EURO se passe dans les meilleures conditions et c'est pourquoi nous multiplions les exercices afin d'éprouver les dispositifs mis en place pour pouvoir intervenir rapidement dans un contexte où la menace est extrêmement élevée", a notamment déclaré Bernard Cazeneuve.

Manuel Valls est également revenu sur la tenue de l'EURO 2016 en lui-même, que certains estiment menacée pour raisons de sécurité : "L'EURO doit se tenir et va se tenir. La France est un grand pays moderne qui est capable d'assurer la sécurité de ses citoyens, de faire face à la menace terroriste. Nous allons vivre avec cette menace [terroriste]. Dans cette expression, il y a le mot "vivre". (...) Des matches à huis clos ? C'est une situation extrême. Bien sûr, il faut envisager toutes les possibilités, mais ce n'est pas à l'ordre du jour".

Par Antonin Lhuillier

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

Nos partenaires