Euro 2016 : La Pologne fait craquer la forteresse nord-irlandaise (1-0)

12/06/16 à 20:52 - Mise à jour à 20:53

Source: Belga

La Pologne s'est imposée dimanche (18h00) à Nice dans le premier match du groupe C à l'Euro 2016 de football, face à l'Irlande du Nord.

Euro 2016 : La Pologne fait craquer la forteresse nord-irlandaise (1-0)

© AFP

La sélection polonaise, entrainée par Adam Nawalka, enregistre sa toute première victoire en phase finale d'un championnat d'Europe, grâce à un but de Milik. L'Irlande du Nord, qui faisait sa première apparition à l'Euro, voit de son côté sa belle série de 12 rencontres sans défaite se terminer.

Dans une première mi-temps pauvre en tirs cadrés et en occasions réelles, les principales actions ont été l'oeuvre de la formation polonaise, meilleure attaque des qualifications avec 33 réalisations. Elle a pourtant mis du temps à se montrer dangereuse, malgré son fameux duo d'attaquants formé par le Munichois Robert Lewandowski et Arkadiusz Milik. Un tir cadré lointain de Milik (28e) puis une énorme occasion manquée (30e) par le même jeune joueur de l'Ajax Amsterdam ont animé la première mi-temps. Idéalement lancé par Piszczek, le joueur de 22 ans a un peu trop hésité après s'être défait de la défense adverse, alors que McGovern lui laissait le chemin du goal grand ouvert. Un tir tendu de Kaputska (38e), écarté par un réflexe salvateur du gardien nord-irlandais, a encore donné quelques sueurs froides aux adversaires des Polonais en fin de première mi-temps.

La forteresse organisée par les hommes de Michael O'Neill a finalement craqué en seconde mi-temps, alors que la formation emmenée par Kyle Lafferty se contentait de laisser l'initiative aux Polonais. A la 51e, le très en vue Milik a ouvert la marque du gauche après un centre parfait de Jakub Blaszczykowski, son 11e but en équipe nationale.

A la 71e, l'attaquant des Queens Park Rangers Conor Washington a quant à lui eu la plus belle occasion côté nord-irlandais. Monté au jeu en remplacement de Ferguson, il a vu sa tentative en solitaire stoppée par une sortie parfaite du gardien polonais Szczesny. La Pologne a encore eu quelques occasions d'enfoncer le clou, notamment via un tir trop croisé de Jakub Blaszczykowski (67e) et un boulet de canon de Krychowiak (86e) qui a fait trembler les panneaux publicitaires, mais le score n'a plus bougé.

A noter que Kamil Grosicki, milieu de terrain du Stade rennais et dont on craignait qu'il soit insuffisamment remis d'une blessure à la cheville, est monté au jeu en cours de partie. L'Allemagne et l'Ukraine, les deux autres nations versées dans le groupe C, entament leur tournoi dimanche soir lors d'un choc prévu à 21h00 à Lille.

En savoir plus sur:

Nos partenaires