Marc Degryse
Opinion

17/07/18 à 15:52 - Mise à jour à 15:52
Du Sport/Foot Magazine du 18/07/18

Et maintenant on fait quoi ?

La France mérite-t-elle son titre de championne du monde ? C'est le débat du moment et il pourrait encore durer, mais pour Marc Degryse, la réponse est limpide. Oui, les Français méritaient de quitter la Russie avec le trophée.

Et maintenant on fait quoi ?

© BELGAIMAGE

Les Bleus ont gagné avec la manière propre à Didier Deschamps. Et une Coupe du monde, ça ne doit pas nécessairement être un prix d'élégance. L'efficacité d'abord. Elle y était, les Bleus sont sur le toit du monde et ils n'ont rien volé à personne. Ils se sont adaptés, ils ont fait ce qu'il fallait.

Maintenant, malgré la dimension de la France, on voit que la petite Belgique et la petite Croatie comptent plus de supporters dans le monde que les Bleus. Ça veut dire beaucoup, évidemment. Ça veut dire que, malgré les enjeux, il y a quand même des équipes qui ont d'abord pensé à bien jouer au foot dans cette Coupe du monde. Quitte à se faire surprendre par des adversaires plus réalistes à des moments clés. Et ça, c'est la griffe de Roberto Martinez. Il n'a jamais calculé, c'est un changement d'esprit radical qu'il a réussi à insuffler dans le noyau en peu de temps. Il n'y a que deux ans qu'il est en poste mais le processus a été continu, il n'a jamais renié ses principes. La Belgique a maintenant une étiquette d'équipe séduisante aux yeux du monde entier. Les Diables Rouges avant tout réalistes, ça ne tient plus la route aujourd'hui.

Ce qui est très positif aussi, c'est qu'il s'implique énormément à la fédération, qu'il ne se contente pas de bosser avec les Diables Rouges. Il s'intéresse beaucoup aussi aux sélections de jeunes et il travaille pour que sa philosophie soit transposée dans ces équipes. Ça, c'est prometteur pour le futur, même si on ne sait pas prévoir le talent qu'on aura à notre disposition pour l'équipe A dans les prochaines années.

Partager

La petite Belgique et la petite Croatie ont plus de supporters dans le monde que la grande France.

A l'approche du Mondial, on évoquait parfois la retraite possible de l'un ou l'autre joueur après la Russie. Je crois qu'on peut dire aujourd'hui que personne ne va arrêter. C'est encore un sujet de satisfaction. Ces joueurs ont eu la confirmation en Russie qu'ils étaient au top et on sera vite à l'EURO. Aucun Diable ne semble trop atteint, question d'âge et de niveau physique, pour que cette échéance soit compliquée à atteindre. On ne peut faire aucun pronostic par rapport au groupe qui bataillera pour la Coupe du monde 2022, mais pour l'EURO, ça doit passer pour tout le monde. Là, il n'y aura plus de questions à se poser, la finale sera un objectif obligé.

Le groupe est donc en place, il n'y a que quelques petites corrections à y apporter. Parmi les jeunes qui étaient en Russie pour prendre de l'expérience, on a eu des satisfactions. Je citerais d'abord YouriTielemans. Ce n'était pas évident pour lui de réussir quelque chose là-bas mais il s'en est superbement bien sorti quand Martinez l'a lancé. Dans l'optique du futur à court et moyen terme, c'est une des grandes satisfactions du tournoi. Une des priorités, maintenant, est de trouver des alternatives valables à Yannick Carrasco et Thomas Meunier. Le seul match contre la France a prouvé toute l'importance de Meunier. Avec lui dans l'équipe, on voit probablement un autre match. Il était un peu dans le dur pendant les matches amicaux avant le départ en Russie, on pouvait avoir certaines craintes, mais une fois dans le tournoi, il a été phénoménal. Du début à la fin. Pour moi, il fait partie des principales satisfactions individuelles du tournoi dans le camp belge avec ThibautCourtois, Eden Hazard (qui n'a été battu par Luka Modric pour le titre de meilleur joueur que parce que la Croatie est allée en finale) et Axel Witsel, qui n'a pour ainsi dire pas raté une seule intervention.

Nos partenaires