Enfin le top pour Draxler

11/01/17 à 10:30 - Mise à jour à 10/01/17 à 16:09

Source: Sportmagazine

Gros transfert du mercato hivernal du PSG, Julian Draxler a coûté 42 millions aux Parisiens. Un pari risqué ?

Enfin le top pour Draxler

Julian Draxler lors de ses débuts pour le PSG, face à Bastia en Coupe de France. © Anthony Dibon/Icon Sport

" Ce que je préfère à Wolfsburg ? Le train qui me conduit à Berlin en moins d'une heure. " Oui, Julian Draxler en avait marre des Loups. Pourtant, il n'y est arrivé qu'en août 2015, en remplacement de Kevin De Bruyne. Coût : 36 millions. Il espérait surtout y trouver le calme mais justement, Wolfsburg était un peu trop paisible à son goût. " La ville est si petite qu'on y croise toujours les mêmes têtes. " Pourtant, Draxler, un des plus grands talents d'Allemagne, avait besoin d'être délesté d'un peu de pression : elle était devenue insupportable à Schalke 04. Il avait été proclamé figure de proue du club de Gelsenkirchen, qui l'avait formé, avant de l'être vraiment. A vingt ans, il y avait signé un contrat monstre de trois millions par an et on l'avait promené en tracteur à travers la ville. Comme un trophée. Ça ne lui a pas fait de bien, comme il l'a récemment reconnu : " Je ne supportais plus la pression de Schalke 04. Répondre aux attentes était difficile et j'ai étouffé. "

Son corps lui a joué des tours, en plus. Il s'est occasionné plusieurs élongations d'affilée, passant plusieurs semaines par saison à l'infirmerie. Il n'empêche : il possède beaucoup d'atouts. Le match à domicile des quarts de finale de Champions League contre le Real, au printemps passé, est sans contextes son plus haut fait d'armes. Sous les yeux de son idole, Zinédine Zidane, Draxler a brillé et les Loups se sont imposés 2-0. Pendant l'EURO français, il a gagné ses galons de titulaire sur le flanc gauche de la Mannschaft, lentement mais sûrement. Il a téléphoné à Dieter Hecking, alors entraîneur de Wolfsburg, pour le supplier de le laisser partir mais celui-ci a été impitoyable : " Tu es sous contrat jusqu'en 2020. Tu restes. " Depuis, Draxler a obtenu gain de cause : il rejoint un grand club. Reste à voir s'il parviendra à insuffler de la régularité à ses prestations.

Par Steve Van Herpe

Nos partenaires