Emery: "Je crois dans ce projet, avec moi ou sans moi"

16/04/18 à 10:19 - Mise à jour à 10:05

Source: Afp

"Je crois dans ce projet, avec moi ou sans moi", a lâché dimanche l'entraîneur du Paris SG, Unai Emery, au soir d'un septième sacre national pour les Parisiens, alors que les rumeurs d'un remplacement du technicien basque la saison prochain vont bon train.

Emery: "Je crois dans ce projet, avec moi ou sans moi"

"Je crois dans ce projet, avec moi ou sans moi", a lâché dimanche l'entraîneur du PSG, Unai Emery. © AFP

"L'objectif, c'est de continuer à grandir. D'abord en France et après à l'extérieur en Europe. Je crois dans ce projet, je crois dans le projet de cette équipe, avec moi ou sans moi", a expliqué l'entraîneur parisien, en place au PSG depuis deux saisons.

Malgré un recrutement à plus de 400 millions d'euros pour se payer la superstar brésilienne Neymar et la pépite française Kylian Mbappé, le PSG a été éliminé en huitièmes de finale de la Ligue des champions par le Real Madrid.

Le club parisien continue de dominer la scène nationale. Il a récupéré le titre de champion dimanche soir, cédé l'an passé à Monaco, et est en lice pour un nouveau triplé Championnat/Coupe de France/Coupe de la Ligue.

Le nom de l'Allemand Thomas Tuchel, sans club depuis son départ tumultueux du Borussia Dortmund en mai 2017, est revenu avec insistance ces derniers jours et est un candidat sérieux à la succession de l'Espagnol.

"A part le logo et les supporters, tous les autres peuvent changer. Tous. Mais c'est un projet très solide, avec le président et avec l'idée de grandir. Et avec mon projet individuel. Je suis très content ici", a martelé Emery.

Nasser Al-Khelaïfi veut la Coupe de France

"La saison n'est pas encore finie", il reste la Coupe de France, a souligné le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, dimanche sur Canal+ après le sacre de son club en Ligue 1 contre Monaco (7-1), en éludant les questions sur un probable changement d'entraîneur à l'intersaison : "on a un coach aujourd'hui, il a un contrat jusqu'à la fin de saison, Unai Emery", a conclu le président parisien.

"On a fait beaucoup de choses positives, on est champions pour la 7e fois (de l'histoire du club), pour la cinquième fois pour moi. C'est magnifique", a expliqué le dirigeant qatari. "La saison n'est pas encore finie. Il y a d'autres titres à aller chercher, la Coupe de France. Et pour l'avenir, la Ligue des champions reste un autre grand objectif, même si ce n'est pas facile. On va travailler dur pour la gagner", a ajouté Nasser Al-Khelaïfi, alors que le PSG a à nouveau déçu en C1 cette saison, avec une sèche élimination par Real Madrid en 8e de finale.

Plus tard en zone mixte, il a reconnu que 7 buts face au deuxième de la L1, "c'est un petit peu trop, honnêtement." "Avant le match, si on m'avait demandé quel serait le score, jamais je n'aurais dit ça".

Gros point noir de la soirée aux yeux du président parisien: "Il nous a manqué les supporters, l'ambiance. J'espère que la Ligue réfléchira bien la prochaine fois. Ca ne sanctionne pas que les supporters, mais le Paris Saint-Germain et la Ligue. Ce match, tout le monde le regarde, c'est dommage de donner une mauvaise image de l'ambiance dans les stades en Ligue 1".

"Deuxième message pour nos supporters: je ne comprends pas. Si les supporters sont fâchés avec la Ligue, voyez avec la Ligue. Nous, on a tout fait pour nos supporters, je pensais que nos supporters voulaient rester avec nous dans les moments difficiles comme dans les grands matches, a encore dit le dirigeant du PSG. Je vais parler avec mon management parce que je ne suis pas content du tout de cette ambiance. Je suis très fâché de ça."

Nos partenaires