Échoués sur le Rocher

20/10/17 à 10:00 - Mise à jour à 19/10/17 à 16:46
Du Sport/Footmagazine du 18/10/17

Brillants en Belgique, Tielemans et Meïté ne s'imposent pas encore à Monaco.

Échoués sur le Rocher

Youri Tielemans a encore besoin de temps pour percer définitivement à l'AS Monaco. © BELGEIMAGE

Quand deux des meilleurs milieux de terrain de la saison dernière ont quitté la Pro League pour le Rocher monégasque, déserté par Tiémoué Bakayoko, on s'attendait à voir Youri Tielemans et Soualiho Meïté se partager le temps de jeu aux côtés de Fabinho, pierre angulaire du football de Leonardo Jardim. Pourtant, c'est Joao Moutinho qui s'est installé le plus souvent aux côtés du Brésilien.

Fabinho, chef d'orchestre de la relance, se retrouvait parfaitement dans son association avec Bakayoko, joueur énergique et vertical, omniprésent au pressing. Avec Moutinho, les choses sont différentes. Le profil du Portugais est plus posé, moins hyperactif, et expose son acolyte au milieu de terrain. La France s'interroge, dès lors, en regardant les centimètres et les muscles de Meïté, et se demande pourquoi Jardim ne l'a pas aligné face à Porto, où les muscles des hommes de Sergio Conçeição ont fait la différence.

Ce serait oublier qu'à Waregem, le géant venu de Lille a brillé dans un rôle de véritable numéro 6 devant la défense, aussi bien relanceur que pare-chocs, et qu'il bénéficiait des courses de Lukas Lerager pour rester en position. Meïté ne défendait pas beaucoup en avançant, et ferait doublon avec Fabinho dans le duo installé par Jardim. Son avenir monégasque, s'il existe, serait donc plutôt dans le costume de doublure du Brésilien, pour l'instant indéboulonnable, car pilier d'une équipe décimée par le dernier mercato.

Tielemans, lui, met du temps à s'installer. Mais progressivement, son temps de jeu et celui de Moutinho s'équilibrent. Le Diable rouge devrait finir par prendre l'ascendant, mais Jardim prend toujours le temps d'installer ses recrues. Face à Porto, ni Youri, ni Keita Baldé, ni Stevan Jovetic, pourtant les trois recrues-phares du mercato monégasque, n'étaient sur la pelouse.

" Je dois encore apprendre à bien assimiler le système ", reconnaissait Tielemans voici quelques semaines. Dès que son diplôme en football de Jardim sera obtenu, le chemin du onze devrait s'ouvrir à lui .

Par Guillaume Gautier

Nos partenaires