Dybala : le nouveau Del Piero ?

03/02/17 à 12:00 - Mise à jour à 16:29

Source: Sportmagazine

L'attaquant argentin est de plus en plus souvent comparé à la légende de la Vieille Dame. Deux styles qui se ressemblent, une qualité technique comparable, un physique quasi similaire ... Tout porte à croire que le numéro 21 serait le nouveau Del Piero.

Dybala : le nouveau Del Piero ?

Paulo Dybala. © AFP

Paulo Dybala était l'un des joueurs les plus convoités lors de ce mercato hivernal. Des grosses pointures telles que le Real Madrid ou leur rival barcelonais voulaient s'attacher ses services. Heureusement pour la Juventus, la période de transferts vient de se terminer. Mais le président madrilène Florentino Pérez n'a pas dit son dernier mot et envisage de débourser 100 millions d'euros pour le natif de Laguna Larga au prochain mercato.

Il devrait cependant prolonger son contrat avec la Vieille Dame dans les jours à venir. S'il vise le long terme, il devra répondre aux attentes du club et des supporters, dont beaucoup le voient déjà comme le nouveau Del Piero. Une grande opportunité donc, mais surtout une grosse pression. Après le transfert de Paul Pogba à Manchester United, le club lui avait proposé de troquer son numéro 21 pour le célèbre numéro 10 turinois. Une proposition refusée par le prodige, estimant qu'il n'est pas encore prêt à le porter.

Une impression de déjà-vu

Être comparé à légende du club Alessandro Del Piero (meilleur buteur du club avec 289 buts), ce n'est pas donné à tout le monde. En effet, quelques caractéristiques de Dybala ne sont pas sans rappeler Il Capitano. Presque la même taille, une qualité de dribble époustouflante, une excellente vision de jeu et surtout du sang-froid lors des pénaltys. La pépite de 23 ans les a tous transformés depuis son arrivée chez les transalpins (8 sur 8). Son aîné en a, lui, réussi 62 sur 75. Les deux attaquants sont également polyvalents : ils sont très bons finisseurs et peuvent délivrer des caviars pour leurs coéquipiers.

Si on les compare au même âge, l'Argentin est plus rapide et plus vif que Il Pinturicchio. Néanmoins, il est encore loin de détrôner l'Italien en matière de coup-franc, exercice pour lequel Del Piero était reconnu (42 inscrits). Son autre spécialité : ses fameuses frappes enroulées au deuxième poteau. Une technique qui marchait souvent. La Joya est parvenu à la reproduire contre Sassuolo. Une copie conforme, mais inversée, Dybala étant gaucher.

Lors d'une interview pour le Corriere dello Sport, il a avoué être attaché au maillot bianconero : " Quand je vois le souvenir qu'ont laissé des légendes comme Del Piero et Platini ici, je me dis que ça ne me déplairait pas de faire comme eux. J'aime la Juve et je suis heureux ici. Ma seule préoccupation est de donner du plaisir aux supporters et de réaliser des bonnes choses sur le terrain ". Il y aura cependant beaucoup de chemin à parcourir s'il espère atteindre les 19 saisons de fidélité de Del Piero à la Vieille Dame.

Pour ce qui est du palmarès, le latino n'en est qu'à ses débuts : un Scudetto, une coupe d'Italie et une Supercoupe. De la rigolade pour son prédécesseur, qui, au même âge, avait déjà gagné deux titres de Serie A, une Champions League, deux Supercoupes d'Italie, une Coppa Italia et une Supercoupe d'Europe.

Un énorme potentiel

Paulo époque Palerme.

Paulo époque Palerme. © AFP

À seulement 23 ans, l'attaquant argentin fait partie des meilleurs attaquants du monde aux côtés de Ronaldo, Messi, Zlatan ou encore Lewandowski. La Joya a en effet très vite gravi les échelons. Après avoir seulement joué une saison sous les couleurs de l'Instituto de Cordoba (4 buts en 11 matchs), il atterrit à Palerme en 2012, à l'âge de 19 ans.

Et il n'a pas tardé à se faire un nom. Titularisé la première fois lors de la 12e journée de championnat, il marque un doublé et permet aux Rosaneri de s'imposer 2-0 face à la Sampdoria. Il devient alors le plus jeune buteur de l'histoire du club, dont il portera le maillot rose pendant trois saisons, malgré la relégation du club en Serie B pour la saison 2013-2014. En 93 matchs, il aura trouvé le chemin des filets 21 fois et délivré 16 assists.

Le début de l'aventure turinoise

Ensuite, direction le nord de l'Italie, et plus précisément à Turin. La Juventus a vu un gros potentiel en lui et n'a donc pas hésité à l'acheter au club sicilien en 2015 pour 32 millions d'euros. Il montre toute l'étendue de son talent en inscrivant un but lors de son premier match officiel qui permet aux hommes d'Allegri de remporter la Supercoupe face à la Lazio.

Cependant, la Serie A ne démarre pas sur les chapeaux de roue pour la Vieille Dame, qui connaît la pire entame de championnat de son histoire, en se retrouvant même 15e au classement après six journées. Le natif de Laguna Larga marque son premier but pour ses nouvelles couleurs dès la deuxième journée de Serie A, ce qui n'empêche pas à la Juve de s'incliner au Stadio Olimpico de la Roma.

Mais le numéro 21 n'a pas dit son dernier mot. Il termine la saison en étant deuxième meilleur buteur de Serie A avec 19 réalisations, derrière son compatriote Gonzalo Higuain qui évolue encore à Naples. Au même âge, Del Piero n'avait pas fait mieux lors de la saison 1996-1997, avec seulement huit buts. L'année s'est tout de même terminée en beauté pour l'Argentin qui remporte ses premiers titres avec un doublé Serie A/Coupe d'Italie. Cette saison, il n'a encore inscrit que 8 buts en 21 matchs (toutes compétitions confondues) notamment en raison d'une absence de trois semaines à cause d'une déchirure.

Reste à prouver en équipe nationale

Dybala avec la sélection argentine.

Dybala avec la sélection argentine. © AFP

Même si l'attaquant a su se montrer décisif à plusieurs reprises, il peine à s'imposer avec l'Argentine en présence de grosses pointures comme Messi, Agüero et Higuain. Six sélections avec l'Albiceleste, et un compteur toujours bloqué à zéro. Toutefois, ses concurrents approchent la trentaine. Il a donc encore le temps de mûrir et peut même devenir la future star de son équipe à l'image de Neymar avec la Seleçäo.

Par Lorenz Blanco (st.)

Nos partenaires