Drame du Heysel: tout faire "pour empêcher qu'une telle tragédie puisse se reproduire"

29/05/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Belga

Michel Platini, président de l'UEFA, a indiqué vendredi que ses pensées allaient aux 39 victimes du drame du Heysel, survenu il y a 30 ans, s'engageant à faire tout ce qui est en son "pouvoir pour empêcher qu'une telle tragédie puisse se reproduire".

Drame du Heysel: tout faire "pour empêcher qu'une telle tragédie puisse se reproduire"

© AFP

"Mes pensées vont aux trente-neuf victimes et bien sûr, à leurs proches et je ne peux que leur exprimer ma profonde sympathie et mon engagement indéfectible de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher qu'une telle tragédie puisse se reproduire", a déclaré le patron du foot européen dans un communiqué.

"Il y a trente ans, j'ai joué une finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions au Stade du Heysel à Bruxelles et je continue de jouer cette finale, elle ne m'a pas quitté comme elle n'a pas quitté l'esprit de tous ceux qui étaient présents ce soir-là, ceux qui ont perdu un être cher, ceux pour qui tout a changé en quelques terribles minutes", ajoute-t-il. "Trente ans plus tard, je suis président de l'UEFA", souligne encore Platini. "Nous travaillons tous les jours pour nous assurer que nous ne revivrons plus jamais l'horreur d'une telle soirée. Cela se traduit par un labeur incessant depuis trois décennies pour garantir la sûreté et la sécurité des enceintes sportives à travers l'Europe".

Malgré le drame, il avait été décidé de jouer la finale entre la Juventus et Liverpool. La Juve s'était imposée 1-0 sur un penalty marqué par Platini.

Joseph Blatter, président de la FIFA, a demandé une minute de silence pour les victimes de cette tragédie en ouverture du 65e Congrès de la FIFA vendredi à Zurich, ajoutant que le fait que le match se soit joué a contribué "à sauver des vies".

La finale de la Coupe des clubs champions entre Liverpool et la Juventus le 29 mai 1985 à Bruxelles, avait viré au cauchemar quand près de 200 hooligans anglais pressèrent en plusieurs vagues des fans italiens alors que les grilles d'évacuation étaient fermées. Dans la bousculade, inévitable, des dizaines de personnes furent piétinées, étouffées contre les grillages, qui finirent par céder.

La Ville de Bruxelles organise, elle, une cérémonie en souvenir des 39 victimes décédées le 29 mai 1985, vendredi à 10h00 devant le stade Roi Baudouin.

Nos partenaires