Douglas : l'artiste de cirque du Bayern

17/09/15 à 09:00 - Mise à jour à 09:57

Source: Sportmagazine

Suite aux blessures conjuguées de Ribéry et de Robben, c'est Douglas Costa qui va devoir animer les flancs du Bayern ces prochaines semaines.

Douglas : l'artiste de cirque du Bayern

Douglas Costa est chargé de démanteler les défenses adverses depuis le flanc. © AFP

Le Bayern fait face à une semaine importante, marquée par des déplacements à l'Olympiacos hier et au SV Darmstadt 98 le 19, plus un match à domicile contre le VfL Wolfsburg (22/9). Il doit surmonter cette période sans Franck Ribéry, qui souffre d'une blessure complexe à la cheville depuis le mois de mars, et Arjen Robben, qui s'est blessé à l'aine face à l'Islande et ne sera opérationnel que début octobre.

Kingsley Coman, loué in extremis à la Juventus, n'a que 19 ans et est sans doute trop jeune pour être jeté dans la fosse aux lions, même si le directeur technique Matthias Sammer estime que l'ailier français est " un des plus grands talents d'Europe ". Si un homme va avoir l'occasion de se mettre en évidence cette semaine, c'est Douglas Costa (25 ans), qui a délivré d'emblée sa carte de visite lors du premier match de Bundesliga (5-0 contre le HSV), avec un but et un assist.

Thomas Müller, lui-même auteur de deux buts, n'a pas tari d'éloges au sujet de son nouvel équipier, transféré pour 30 millions du Shakhtar Donetsk. Pep Guardiola s'est également montré satisfait du Brésilien. " C'est de ce genre de joueurs que nous avons besoin. Ces dernières années, le Bayern a toujours été plus fort avec Robben et Ribéry. Sans eux, nous avons peiné dans les duels, devant. Des flancs bien occupés offrent plus d'espaces dans le rectangle à Robert Lewandowski et Thomas Müller. "

Costa a toutefois été critiqué lors de la troisième journée, par Robben, sans doute pas par hasard. A la fin du match gagné 3-0 contre le Bayer Leverkusen, le Brésilien a mystifié son adversaire direct, Julian Brandt, en faisant passer le ballon au-dessus de sa tête. Robben a déclaré: " Il faut faire attention. Nous ne sommes pas au cirque. C'est évidemment beau pour le public mais il ne faut pas perdre son respect pour l'adversaire sous prétexte qu'on mène 3-0. "

Costa a réagi quelques jours plus tard dans Bild: " Arjen m'a dit que je m'attirais des réactions brutales par ce genre d'action mais si j'en ai encore la possibilité, je remettrai le couvert. C'est dans ma nature de Brésilien. " Costa aime ces actions intuitives, comme le sait Patrick van Leeuwen, le Néerlandais qui l'a entraîné en équipes d'âge du Shakhtar Donetsk, l'équipe qu'il a rejointe à l'âge de 18 ans. " Je le compare à Ribéry plutôt qu'à Robben, qui est plus calculateur. Ballon au pied, Douglas a le côté imprévisible du Français. Ce qui le rend spécial, c'est qu'il assume ses tâches défensives. Beaucoup de Sud-Américains se baladent en perte de balle, sans avoir le courage de se battre. "

Par Steve Van Herpe

Nos partenaires