Marc Degryse
Opinion

07/06/16 à 11:28 - Mise à jour à 11:27

Diables Rouges : plus de doutes que de certitudes

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, il subsiste des incertitudes tant en défense que dans l'entrejeu.

Diables Rouges : plus de doutes que de certitudes

Jason Denayer manque encore de personnalité et d'expérience pour être le patron de la défense. © BELGA

J'ai vu des joueurs fatigués dans les matches contre la Suisse, la Finlande et la Norvège. C'est bon signe, ça confirme qu'il y a eu un gros travail physique depuis le rassemblement. Les traces seront éliminées à temps, avant le clash contre l'Italie. Aucun doute là-dessus.

Des doutes, par contre, il y en a beaucoup si on se repasse en boucle certaines phases de ces matches. C'est évidemment en défense qu'il y a le plus de points d'interrogation. Marc Wilmots a un peu tout essayé et on est bien forcé de se dire que rien n'a été vraiment concluant. C'est passé, avec deux victoires et un nul, parce qu'en face, on avait seulement des Suisses, des Finlandais et des Norvégiens. Mais maintenant, ce sont des Italiens qu'on va croiser.

Les Diables ont pris l'habitude d'être menés au marquoir et je ne suis pas sûr que ce sera aussi facile de recoller au score contre l'Italie ou d'autres grands pays qu'on devrait croiser en phase d'élimination directe. Nos joueurs continuent à exprimer des ambitions énormes, certains parlent de demi-finale, d'autres voient encore plus loin. Si notre défense ne commence pas très vite à tenir la route, ça me semble mission impossible.

Dans cette défense, Jason Denayer est devenu, par la force des choses, un élément-clé. Mais il lui manque de la personnalité et de l'expérience, ça fait déjà beaucoup. A droite, on n'aura pas beaucoup le choix, il faudra mettre Thomas Meunier ou Laurent Ciman. Je répète que dans quelques jours, on affronte les Italiens... Ce serait super si Thomas Vermaelen redevenait subitement le grand Thomas Vermaelen d'Arsenal, ce qui permettrait à Jan Vertonghen de se réinstaller à gauche pour de bon.

Mais ça doit faire trois ou quatre ans qu'on ne l'a plus vu à son meilleur niveau. Doit-on espérer un miracle en aussi peu de temps ? Et puis il y a le cas Jordan Lukaku. Offensivement, il est bon. Défensivement, il a fait plusieurs grosses floches dans les matches de préparation. Je suis pourtant persuadé d'une chose : le back gauche du futur, c'est lui. Mais il n'est pas encore prêt, il doit encore comprendre plusieurs choses essentielles.

Je ne suis pas plus rassuré par notre milieu de terrain. Là aussi, Wilmots a fait plusieurs essais mais j'ai toujours du mal à désigner la meilleure association. Il faut qu'Axel Witsel passe un palier, il montre trop peu. Radja Nainggolan a aussi été moyen mais je lui trouve une bonne circonstance atténuante : sa blessure récente l'empêche d'être déjà revenu à 100%.

Il y a aussi l'éternel problème de l'association Kevin De Bruyne - Eden Hazard. On l'a déjà fait remarquer cent fois mais ils continuent à se gêner. Hazard n'arrive pas à avoir le déclic, à comprendre qu'il doit rester excentré. S'il ne veut vraiment pas le comprendre, il faut mettre De Bruyne à sa place.

Il dira à coup sûr qu'il s'y sent moins bien que dans l'axe, mais au moins, on sait qu'il expédiera quelques centres calibrés lors de chaque match. De l'autre côté, on a un problème de luxe avec le choix entre Yannick Carrasco et Dries Mertens. Ils sont tous les deux au top pour faire un gros tournoi.

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires