Diables: Kabasele, la surprise du chef Wilmots ?

26/05/16 à 17:42 - Mise à jour à 17:41

Source: Belga

Marc Wilmots songe au défenseur du Racing Genk Christian Kabasele comme remplaçant éventuel de Nicolas Lombaerts, au cas ou ce dernier serait contraint de déclarer forfait pour l'Euro-2016 de football en France, a-t-il avoué jeudi en conférence de presse au musée olympique de Lausanne.

Diables: Kabasele, la surprise du chef Wilmots ?

- © REUTERS

Wilmots n'a plus que trois semaines pour résoudre le casse-tête de la défense, résultant des forfaits du capitaine Vincent Kompany et de Bjorn Engels, auxquels s'est ajoutée la déchirure musculaire de Nicolas Lombaerts dont la guérison est beaucoup moins rapide que prévu.

Le joueur du Zenit Saint-Petersbourg ne sera pas disponible pour le match amical de samedi après-midi (16h15) à Genève contre la Suisse, et subira un scanner lundi, la veille du jour où Wilmots doit annoncer sa liste définitive des 23 à l'UEFA.

"Si Lombaerts ne semble pas fit and well lundi, je ne le prends pas en France et je le mets sur la liste des réservistes", a-t-il prévenu. "Dans ce cas, si un autre défenseur se blesse et que Lombaerts est entre-temps rétabli, j'aurai toujours la possibilité de la rappeler. Et s'il ne l'est pas je songe à Ksbasele qui réalise une très bonne saison à Genk, d'ailleurs toujours en cours puisqu'il va disputer les barrages pour l'Europe contre Charleroi. Il est fort et rapide..."

Si Wilmots écarte Lombaerts, le problème de la désignation du joueur à éliminer du groupe des 24 ne se posera plus, Laurent Ciman, Dedryck Boyata et d'autres pouvant alors tranquillement dormir sur leurs deux oreilles.

Jusqu'au dimanche 12 juin, soit la veille du premier match des Diables contre l'Italie à Lyon, Wilmots aura le droit de remplacer un de ses joueurs blessé.

Kabasele, 25 ans, ne compte aucune sélection parmi les Diables Rouges.

Boyata s'entraîne à nouveau avec le groupe

La blessure à l'ischio-jambier de Dedryck Boyata semble de l'histoire ancienne. La défenseur du Celtic a suivi un entraînement avec le reste des Diables rouges jeudi matin à Lausanne, a fait savoir le sélectionneur Marc Wilmots au cours de son briefing avec la presse.

"Il n'ose pas encore y aller complètement, car il a encore un peu en tête sa blessure à l'ischio-jambier", a indiqué M. Wilmots.

"Thomas Meunier et Radja Nainggolan se sont entraînés à part. C'était surtout bien pour Radja de pouvoir sortir de l'hôtel. L'air frais lui a fait du bien. Il passera un scanner vendredi matin et nous pourrons alors voir comment évolue sa déchirure musculaire. Thomas Meunier, lui, se remet bien." Ce dernier s'est toutefois moins entraîné que ses coéquipiers et a quitté la séance une demi-heure avant.

Après les schémas défensifs mercredi, ce sont les stratégies offensives qui ont été passées en revue jeudi. Un match sur demi-terrain a été organisé, destiné à jauger plus particulièrement les attaquants. Marc Wilmots était très satisfait de Romelu Lukaku. "Lukaku? Sept occasions et cinq goals", a-t-il souligné. "Il a montré aujourd'hui qu'il était fatal. Il a énormément appris en deux ans."

Dans les buts, Thibaut Courtois a connu une saison raccourcie à Chelsea, mais le coach ne se fait aucun souci sur son numéro un. "Courtois a été longtemps blessé et on n'en ressort jamais directement au meilleur de sa forme. De plus, un gardien est toujours dépendant de sa défense. Il sait très bien ce qu'il peut faire et ne peut pas faire. Nous l'avons incité à oser lancer rapidement une contre-attaque et c'est ce qu'il fait."

Nos partenaires