Deschamps: "Ne pas en faire une montagne"

10/06/16 à 10:39 - Mise à jour à 10:35

Source: Afp

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps s'attend à ce que ses joueurs aient "la boule au ventre" au moment de pénétrer ce soir sur la pelouse du Stade de France pour le match d'ouverture de l'Euro 2016 face à la Roumanie, mais il espère qu'ils n'en feront "pas une montagne".

Deschamps: "Ne pas en faire une montagne"

Didier Deschamps © AFP

Après deux ans de matches amicaux, quelle est la force des Bleus par rapport au Mondial-2014?

"Comme vous le savez, cela fait deux ans que l'équipe de France n'a pas joué de matches officiels. Il y a deux ans, il n'y avait pas les mêmes joueurs. C'est difficile de comparer. Je considère que j'ai une équipe de France compétitive, avec un potentiel offensif très intéressant. Evidemment, dans une grande compétition, il faut un bon équilibre et être capable de bien défendre. C'est ce qu'on s'est attaché à travailler durant la préparation et les matches amicaux."

N'avez-vous pas peur que le contexte et la pression perturbent vos joueurs?

"Indépendamment du match, il y a le contexte du match d'ouverture et tout ce que ça représente. Mais il ne faut pas en faire une montagne. Il ne faut pas se conditionner et se poser des questions. On se prépare depuis deux ans et il faut commencer la compétition avec de l'envie, de la détermination, de la générosité. Il faut banaliser le premier match. Moins l'environnement aura de l'influence sur les joueurs, mieux ce sera."

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour bien gérer la pression?

"Chaque joueur a une sensibilité différente. L'essentiel est de ne pas se focaliser trop tôt, ne pas jouer le match avant, y aller avec de la confiance. Il faut avoir cette crainte, la boule au ventre, la mâchoire serrée mais on doit y aller sans calcul, sans pression, sans fébrilité. L'avant ne doit pas conditionner l'état d'esprit en rentrant sur la pelouse."

A quelle équipe de Roumanie vous attendez-vous?

"Je m'attends à une équipe de Roumanie conforme à ce que j'ai vu sur les derniers matches. Elle a un collectif et une organisation défensive de grande qualité, mais elle est capable de venir chercher l'adversaire haut avec un quatuor offensif intéressant. Elle a cette capacité à déjouer l'adversaire. Elle défend très bien avec une grande discipline collective, mais elle ne reste pas dans ses 16,50m."

Pensez-vous posséder la meilleure attaque du tournoi?

"Ça y est, on va sortir les clairons, les trompètes, on est les plus beaux, les meilleurs (rires). J'ai différents profils de joueurs et on est capable de marquer des buts, de mettre l'adversaire en difficulté. Une équipe qui veut aller loin a besoin d'un potentiel offensif important."

Trouvez-vous des similitudes avec le premier match des Bleus au Mondial 98 que vous avez remporté en tant que joueur?

"Sincèrement, je ne regarde pas derrière. C'était il y a tellement longtemps, je n'avais pas la même tenue, le même rôle. Mais c'est du bonheur, on a tout fait pour arriver à ce match d'ouverture, c'est un privilège, beaucoup de plaisir. Après, il y a la vérité du terrain mais on a hâte que la compétition commence demain."

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires