Depay déçoit à Manchester

25/11/15 à 11:55 - Mise à jour à 11:54

Source: Sportmagazine

Malgré des débuts convenables à Manchester United, Memphis Depay est très critiqué. Un premier sursaut face à Watford sera-t-il confirmé, à présent, face au PSV Eindhoven ?

Depay déçoit à Manchester

Memphis Depay a inscrit son 2e but en Premier League, samedi dernier contre Watford. © AFP

Memphis Depay (21 ans) a initié le sursaut du PSV la saison dernière en inscrivant 22 buts, mettant ainsi fin à quatre ans de suprématie de l'Ajax. L'ailier a ensuite obtenu un transfert lucratif en Premier League. Le Manchester United de son compatriote Louis van Gaal a versé pas moins de 30 millions d'euros pour s'assurer ses services.

Après un départ satisfaisant, ponctué de deux buts et deux assists dans les matches de qualification contre le Club Bruges, le moteur de Depay cale depuis octobre. Il a souvent fait banquette et parfois, il n'a même pas été sur la feuille de match.

C'est surtout son comportement qui suscite les critiques : en dehors du terrain à cause de ses tenues extravagantes, sur le terrain par manque de discipline et d'esprit d'équipe. Danny Blind, le sélectionneur des Pays-Bas, n'a pas mâché ses mots : "Au plus haut niveau, il faut fonctionner en équipe. Depay n'y parvient pas toujours. Qualitativement, il fait partie de l'avenir du football néerlandais mais d'autres éléments entrent en ligne de compte."

Bref, il a boudé son cheval de parade pour les matches amicaux contre le Pays de Galles et l'Allemagne (qui n'a finalement pas eu lieu). Depay n'a été repêché qu'in extremis, suite au forfait d'Anwar El Ghazi, l'avant de l'Ajax.

Les paparazzis britanniques se jettent sur la vie du talent néerlandais. Ainsi, celui-ci a dû suivre le car de Manchester United, au volant de sa Mercedes, après être arrivé en retard à un rendez-vous. Il a aussi reçu un PV pour mauvais stationnement, PV qu'il a déchiré et jeté à terre.

Louis van Gaal commence également à se lasser des caprices de son gros transfert. Il a sommé son adjoint et figure de proue de United, Ryan Giggs, de s'occuper du joueur : l'investissement doit être rentabilisé. Le Batave ne peut pas se permettre un nouvel échec comparable à Angel Di Maria.

Face à Watford, le week-end passé, Depay a reçu de Van Gaal une première occasion de se réhabiliter. Et le Hollandais volant l'a saisie en inscrivant le but d'ouverture des siens. Un sursaut qui demande à présent confirmation face au PSV. On rappellera que contre son ancien club, Depay avait inscrit un but au match aller de cette rencontre de Ligue des Champions mais que United s'était quand même incliné 2-1.

Les Néerlandais espèrent que Depay connaîtra la même évolution que Robin van Persie : jeune, il a été considéré comme un rebelle arrogant et n'est devenu un footballeur respecté que bien plus tard.

Par Matthias Stockmans

Nos partenaires