Conte sur les Diables Rouges: "Je ne pense pas que la défense soit leur talon d'Achille"

13/06/16 à 08:09 - Mise à jour à 08:09

Source: Belga

Antonio Conte, le sélectionneur italien, ne tarissait pas d'éloges à l'encontre des Diables Rouges qu'il affronte ce lundi à Lyon (21h00) en ouverture du groupe E, tandis que son gardien et capitaine, Gianluigi Buffon, a prévenu que les Azzuris seront "très compétitifs".

Conte sur les Diables Rouges: "Je ne pense pas que la défense soit leur talon d'Achille"

Antonio Conte. © Anadolu Agency

"Je pense que la Belgique est un des favoris du tournoi", a estimé le prochain entraîneur de Chelsea dimanche au stade de Lyon. "De notre côté, nous avons fait tout ce qui était possible pour être au mieux. Pour ça, je suis content. Nous espérons que ce sera un beau match. Pour cela, il va être important d'utiliser notre tête. C'est un match entre deux équipes qui veulent attaquer. La technique, la tactique, le physique, seront autant d'éléments cruciaux. La Belgique n'a que peu de points faibles. C'est une belle équipe qui peut se faire un nom tout seul sur ce tournoi. Ils ont de bons joueurs qui jouent dans de grandes équipes. Ils ont de l'expérience dans chaque ligne. De grandes qualités au milieu et beaucoup d'expérience en défense. Je ne pense pas que la défense soit leur talon d'Achille quand on a Courtois, Alderweireld, Vermaelen et Vertonghen, des joueurs de Chelsea, Tottenham et Barcelone".

Le dernier duel entre les deux formations (3-1 pour les Diables en amical en novembre dernier à Bruxelles) aura été spectaculaire.

"Notre équipe peut s'adapter à différentes tactiques durant la rencontre", estime encore Antonio Conte, confiant dans son équipe. "Je suis vraiment content de tous les gars. Pour nous, il y a de la fierté, de la joie et le sens des responsabilités. La vérité viendra du terrain. Nous devrons tout donner pour ne rien regretter".

L'Italie ne s'est pas entraînée dans le stade de Lyon dimanche n'arrivant qu'en fin d'après-midi. Pour Antonio Conte, il ne s'agissait nullement de rester à l'abri des yeux indiscrets. "Non pas du tout. Nous faisons toujours cela. C'est mon habitude de s'entraîner le matin et de partir plus tard dans la journée. Nous le faisons toujours, lors de nos matches de préparation et en qualifications pour l'Euro. Nous le faisons ici aussi."

Buffon confiant

Gianluigi Buffon, 38 ans, le capitaine de l'Italie, s'est lui montré confiant dans les possibilités de son équipe. Le gardien de la Squadra Azzurra estime que si son pays n'est pas cité parmi les favoris, "nous serons très compétitifs", a-t-il assuré.

"Quels seront les clés du match ? Que les meilleurs joueurs montrent leur meilleur niveau et que les plus jeunes saisissent leur chance et aient le courage nécessaire. C'est le moment d'être là et de montrer que l'on peut compter sur nous, mais nous ne nous sentons pas dans la peau de ceux que l'on va sacrifier. Le verdict viendra du terrain", a déclaré Buffon lors de la conférence de presse d'avant-match dimanche soir au stade des Lumières à Lyon. Il n'a par ailleurs pas tari d'éloges sur son vis-à-vis, Thibaut Courtois.

"C'est un gardien qui représente l'avenir du football. Il est exceptionnel. Je ne sais pas me comparer à lui, parce que je n'étais pas comme lui quand j'avais 24 ans. Eden (Hazard) est aussi un talent exceptionnel et un joueur qui a une énorme influence sur le jeu. Tant à Chelsea que pour la Belgique, il peut faire la différence", a estimé Buffon qui dispute peut-être son dernier Euro. "Il n'y a ni nostalgie, ni tristesse, mais bien de l'enthousiasme. De pouvoir représenter l'Italie et de jouer un championnat d'Europe. Je veux juste que l'on donne le meilleur de nous-mêmes pour ne rien regretter."

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos