Chelsea : Des stars en panne

29/09/15 à 17:32 - Mise à jour à 17:52

Source: Sportmagazine

Chelsea a raté son début de saison et ses vedettes n'ont pas leur rendement habituel.

Chelsea : Des stars en panne

Diego Costa n'a marqué qu'un seul but cette saison en championnat. © AFP

Diego Costa : Il est en train de s'enfermer de plus en plus dans la face sombre de son personnage. Très bon joueur, personne très accessible avec les journalistes et les supporters, l'Espagnol d'origine brésilienne devient quelqu'un d'autre sur le terrain. Et, désormais, ce côté provocateur, largement aperçu en Espagne, prend le dessus sur ses qualités de joueur. Son début de saison raté, dû à un manque de préparation, l'a poussé à exacerber son côté manipulateur et tricheur. Il ne fait plus gagner Chelsea par ses buts mais en faisant expulser les défenseurs. Lui qui avait débuté la saison 2014-2015 sur les chapeaux de roue en marquant cinq buts en six matches, est rentré dans le rang. Certains lui reprochent de ne pas être l'attaquant des grandes occasions (1 but en 9 matches de Ligue des Champions et c'était contre le Maccabi Tel Aviv !).

Cesc Fabregas : Avant Arsenal, Fabregas n'avait pas encore donné une passe décisive, ni créé d'occasions de but. Au même moment, un an plus tôt, il avait donné cinq passes décisives et créé 18 occasions. Même son nombre de passes par match (12 passes de moins qu'en septembre 2014), et son pourcentage de passes réussies (80% pour 87% en septembre 2014) s'en ressentent. Mais le problème ne date pas d'aujourd'hui. Cela fait depuis le mois de janvier que Fabregas souffre. Certains disent que son positionnement plus bas, aux côtés de Matic ne l'aide pas vraiment.

Eden Hazard : Lui aussi n'a ni la réussite, ni les statistiques de la saison passée. Comme lors de ses primes années, on lui reproche également son manque de travail défensif (un seul tackle ou interception en 5 matches de PL alors qu'il en avait effectué 51 en 38 rencontres en 2014-2015). Mais ces chiffres passeraient inaperçus si Hazard se montrait à son avantage sur le plan offensif. Or, ce n'est pas le cas non plus. Ses dribbles ne passent plus et il se crée beaucoup moins d'occasions. Il cadre deux fois moins de tirs et il n'a inscrit qu'un but. Trop peu même si à Manchester City, c'était le seul joueur (avec DiegoCosta) à tenter des choses.

Branislav Ivanovic : Encore plus que John Terry, très vite mis sur le banc, c'est lui le maillon faible, qui symbolise le mieux la faillite du Chelsea actuel. Le Serbe est constamment en retard, que ce soit sur le plan offensif ou défensif. Son couloir est devenu une autoroute pour les adversaires et il est coupable sur un but sur deux. Son côté guerrier et le brassard de capitaine qu'il porte en l'absence de Terry, ainsi que le manque de concurrence à son poste, l'épargnent actuellement . Mais pour combien de temps ?

Nemanja Matic : On a souvent dit de lui qu'il est le ciment de cette équipe, l'aspirateur parfait, le meilleur nettoyeur de ballons. Sa qualité de frappe et de passes en font le médian moderne par excellence. Et pourtant, il semble parfois dépassé en ce début de saison. Il commet plus de fautes, intercepte moins de ballons. Seul finalement son apport offensif n'a pas bougé.

Par Stéphane Vande Velde

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Chelsea dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires